Russell : Une qualif ’pas parfaite’ à Bakou et une crainte pour la course

Le marsouinage fait peur au pilote Mercedes F1

Recherche

Par Emmanuel Touzot

11 juin 2022 - 19:53
Russell : Une qualif 'pas (...)

George Russell s’est qualifié cinquième au Grand Prix d’Azerbaïdjan, et le pilote Mercedes F1 était partagé entre la satisfaction d’une voiture maniable, et la frustration d’un chrono très lointain de la pole de Charles Leclerc.

"C’était bien, pas parfait, mais ça semblait mieux que la 1,3 seconde qui nous sépare de la pole position" a déclaré Russell. "A chaque tour que l’on fait sur une nouvelle piste, nous apprenons au sujet de la voiture."

"Ce ne sont pas des bêtes faciles à dompter, nous gagnons des informations et nous faisons des progrès, mais c’est plus difficile qu’on l’aurait souhaité. On espère progresser, mais la cinquième place était le maximum."

Russell admet qu’il craint la course demain à cause du marsouinage, et de la contrainte physique à Bakou : "On a normalement hâte de courir, mais il y a de la fatigue, on a des dégâts sur le corps, on se sent abîmés ces derniers jours."

"Ce ne sera pas simple de faire plusieurs dizaines de tours sur ce tracé. On a tous différents problèmes, on rebondit, on marsouine, on tape le sol... ces voitures sont à quelques millimètres du sol, ce n’est pas simple mais on va faire avec."

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos