Russell trouve injuste la pression mise sur les jeunes pilotes en EL1

"60 minutes pour prouver ce que vous valez au monde entier"

Recherche

Par Paul Gombeaud

26 mai 2022 - 10:02
Russell trouve injuste la pression (...)

Depuis cette saison, la FIA a décrété que chaque écurie devrait faire rouler un jeune pilote deux fois par an (au minimum) lors de la première séance d’essais libres d’un weekend. Pour être éligible, le pilote doit avoir pris part à deux Grands Prix de F1 ou moins dans sa carrière.

L’équipe n’est en revanche pas obligée de faire rouler deux fois le même pilote. Juri Vips et Nyck de Vries, qui ont respectivement pris le volant de la Red Bull et de la Williams à Barcelone, n’auront ainsi pas forcément une nouvelle opportunité cette année.

Si cette idée de la FIA a pour but de permettre à de jeunes pilotes de rouler en F1, à une époque où il n’y a pratiquement plus d’essais autorisés, celle-ci ne plait pas beaucoup à George Russell, qui estime que ces pilotes ont bien trop de pression en roulant dans une séance officielle d’une heure seulement.

"Je ne pense pas qu’il soit correct de mettre ces pilotes en libres 1, où ils doivent montrer en 60 minutes ce dont ils sont capables devant le monde entier. Ils ont à peine le temps de piloter et ne seront jugés que d’après leurs 10 tours," estime le pilote Mercedes.

"Et je parle d’après ma propre expérience, j’ai moi-même participé plusieurs fois aux EL1. Vous savez que la pression sera immense, et c’est encore plus le cas pour ces gars. Ils seront jugés en fonction de ce qu’ils auront montré sur une séance."

Nyck de Vries est le pilote de réserve de Mercedes F1, et Russell explique que le Néerlandais est très attentif à ce qui se passe autour de lui et que son apport n’était pas négligeable.

"Nyck est très utile durant les courses. Il regarde toutes les caméras embarquées et les données, et me dit sur quoi porter mon attention s’il remarque quelque chose d’important. Avoir quelqu’un comme Nyck, qui sait de quoi il parle, a été très bénéfique pour nous tous au sein de l’équipe."

Hamilton d’accord avec Russell

Lewis Hamilton s’est rangé derrière l’avis de son coéquipier : il trouve lui aussi injuste que de jeunes pilotes soient jugés après une séance d’une heure.

"Ces pilotes ont beaucoup de pression, ils n’ont même pas accompli 20 tours et doivent parfois tenter un tour rapide avec le réservoir vide. Ca peut être une bonne opportunité pour eux, mais je ne pense pas qu’ils devraient être jugés sur ça."

"En revanche, ce ne sera pas le cas pour Nyck. Pour lui il était davantage question d’avoir de bonnes sensations. Peut-être que ça lui permettra d’avoir de meilleurs ressentis avec le simulateur, mais il est quoiqu’il en soit un membre de l’équipe qui travaille en étroite collaboration avec nous en coulisses."

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos