Russell revient sur le moment où il a refusé le soutien de Mercedes

Il révèle le choix important qu’il a dû faire

Recherche

Par Olivier Ferret

16 janvier 2022 - 11:41
Russell revient sur le moment où il (...)

George Russell révèle qu’il a risqué d’être définitivement mis de côté par Mercedes lorsqu’il a refusé le soutien du constructeur allemand pendant ses années junior dans le sport automobile.

Russell, enfin titularisé par Mercedes F1 en 2022 après trois années plus que convaincantes chez Williams, a pris des risques étant jeune.

Approché début 2015 par Toto Wolff, à la suite de sa saison victorieuse pour le titre de Formule 4 britannique en 2014, Russell pouvait compter sur le soutien de Mercedes pour le Championnat d’Europe de Formule 3. Cependant, il a refusé l’offre et a plutôt fait confiance à Carlin et Volkswagen.

"J’avais eu des conversations avec Toto et Mercedes avant de rejoindre Carlin et Volkswagen," révèle-t-il.

"Après ma rencontre avec Toto début 2015, je lui ai envoyé un e-mail juste pour dire ’j’apprécie vraiment la rencontre et merci pour tous vos conseils, etc. Juste pour vous faire savoir, je vais effectivement rejoindre Carlin et Volkswagen au lieu de Mücke Motorsport et Mercedes parce que je pense que c’est le mieux pour ma carrière’. Et voilà."

"J’étais d’avis que si je faisais du bon travail, Mercedes serait toujours intéressée par moi plus tard. J’ai vu leurs succès grandissants en F1 et le titre en 2014."

"Toto m’a répondu : ’Je pense que tu prends une mauvaise décision, mais restons en contact et voyons où cela nous mènera’."

Mercedes n’était pas le seul constructeur à avoir tenté d’attirer Russell dans son programme de jeunes pilotes, BMW offrant au jeune pilote alors âgé de 17 ans un contrat pour courir en Allemagne, en DTM.

Mais Gwen Lagrue, l’homme en charge du programme des pilotes juniors de Mercedes, est intervenu.

"J’avais le contrat de BMW sur la table, presque prêt à le signer, et c’est là que j’ai reçu l’appel téléphonique de Gwen Lagrue. J’étais dans mon bain, en fait ! Il m’a dit qu’il voulait avoir une conversation sur le fait de rejoindre Mercedes. Et c’est là que tout a commencé, vraiment."

"C’était absolument clair de la part de Mercedes que si je signais avec BMW, il n’y aurait pas d’option avec Mercedes à l’avenir. J’ai donc refusé et poursuivi avec Carlin."

Russell a singé avec Mercedes en 2017 et a remporté des titres consécutifs en GP3 et en Formule 2 avant de passer en F1 avec Williams en 2019.

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos