Formule 1

Russell reste satisfait de sa 15e place, Latifi remercie ses mécanos

Peu de chances de points demain pour Williams ?

Recherche

Par Alexandre C.

22 mai 2021 - 17:31
Russell reste satisfait de sa 15e (...)

Le « monsieur samedi » de Williams avait une occasion en or de briller en qualifications aujourd’hui à Monaco. Ce sera finalement une 15e place pour le Britannique. Passer en Q2 est déjà une belle performance pour une Williams, mais nul doute que George Russell en attendait plus ce week-end ! Même si au vu des essais libres il semblait avoir atteint le maximum du potentiel de sa monoplace…

« C’était le maximum aujourd’hui, et le tour de Q1 était super. C’est tout simplement exaltant de faire un bon tour ici parce que ce n’est pas facile. C’était très difficile lors des essais et j’avais du mal à avoir confiance dans la voiture, mais lors des qualifications, les choses ont semblé se mettre en place. Nous savions que notre voiture n’est pas très bien adaptée aux virages à basse vitesse et nous savions que les Alfa Romeo pouvaient être rapides. Surclasser une Alpha Tauri et une Alpine pour obtenir la P15 est le mieux que nous pouvions faire. »

« C’est une course intéressante ici ; c’est un circuit difficile où beaucoup de choses peuvent se produire. Demain sera gagné et perdu pour tout le monde en fonction des arrêts aux stands, alors attendons et voyons ce qui se passe. »

Nicholas Latifi, 18e juste devant Fernando Alonso, paie sans doute (il le nie cependant) son manque de confiance après son crash en EL3 - même s’il a pu tout de même participer aux qualifications.

« Tout d’abord, je voudrais dire un grand merci à l’équipe pour m’avoir remis sur la piste après le matin. Malgré tout, j’avais gardé toutes les références dont j’avais besoin, donc je ne manquais pas de confiance pour aborder les qualifications. Aujourd’hui, nous avons eu des conditions beaucoup plus fraîches et j’ai eu du mal à mettre les pneus tendres dans leur bonne fenêtre de fonctionnement ; et l’équilibre n’était pas aussi bon que jeudi. J’ai senti qu’il y avait plus de choses à faire aujourd’hui et j’aurais aimé être un peu plus proche de la Q2, mais cela reste néanmoins l’un des tours les plus excitants de l’année jusqu’à présent. »

Dave Robson, directeur de la performance, revient lui aussi sur la mise dans la bonne fenêtre de fonctionnement des pneus, l’élément décisif qui pourrait avoir favorisé la performance des Ferrari et au contraire nui à l’Alpine de Fernando Alonso par exemple.

« Les conditions plus fraîches aujourd’hui signifient que le comportement des pneus était un peu différent et cela nous a un peu surpris lors des EL3. Cependant, nous avons été en mesure de nous regrouper avant la séance de qualification et de remettre les pneus dans une bonne fenêtre. Nicholas a trouvé la limite le matin et a endommagé la voiture contre le mur, mais heureusement, les dommages n’étaient pas trop importants, et son équipe a fait un excellent travail pour réparer la voiture avant les qualifications. »

« Les qualifications à Monaco sont toujours un moment délicat. Nicholas a bien récupéré après avoir perdu la voiture ce matin et a été proche de battre Alonso. George s’est bien comporté après une séance d’EL3 difficile et a construit sa vitesse au fil de la séance. Il a tiré presque tout ce qui était possible de la voiture en Q1 pour se qualifier pour la deuxième partie des qualifications. »

« La course de demain sera difficile pour tout le monde et comme nous l’avons vu ces deux derniers jours, n’importe quel pilote peut faire une erreur à tout moment. Monaco est également difficile pour les voitures, et des opportunités se présenteront donc. Notre travail sera de maximiser tout avantage qui se présentera à nous. »

La grille de départ du GP de Monaco 2021 :

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less