Russell regrette l’obscénité que l’on peut trouver sur les réseaux sociaux

Trop de jeunes enfants sont mis sous pression selon lui

Recherche

Par Paul Gombeaud

7 juin 2022 - 17:29
Russell regrette l'obscénité que (...)

Si les réseaux sociaux permettent au gens de se rassembler autour d’une passion en commun ou simplement d’échanger des nouvelles, ils peuvent aussi avoir un effet néfaste pour certains utilisateurs, notamment les plus jeunes, en raison de la pression permanente qui y règne.

C’est en tout cas l’avis de George Russell. Le pilote Mercedes F1 met ainsi le doigt sur les aspects positifs mais surtout négatifs des réseaux sociaux, et il aimerait que ces plateformes publiques dégagent plus de bienveillance.

"J’aime parler des réseaux sociaux de temps en temps. Je pense que c’est une plateforme incroyable qui permet de réunir les gens, de partager des nouvelles. Mais dans le même temps, certaines choses doivent changer."

"Alors que mon profil est de plus en plus suivi, j’ai appris que cette industrie pouvait aussi être brutale et injuste pour trop de personnes. Ca se répercute non seulement sur les gens connus ou ceux qui passent à la télévision, mais aussi sur les enfants qui vont à l’école, et qui se font parfois harceler, ou du moins qui sont mis sous pression, sous prétexte qu’ils n’ont pas reçu beaucoup de ’likes’ sur leur photo Instagram ou reçu un mauvais commentaire. Ils sont en permanence scrutés et anxieux et ils essaient de s’intégrer. J’aimerais vraiment que nous mettions davantage ce problème en lumière afin que les réseaux sociaux deviennent plus agréables et plus sûrs."

Russell conseille ainsi à la jeune génération de ne pas prendre trop au sérieux ce qu’ils sont amenés à voir sur le profil des uns et des autres.

"Il ne faut pas tomber dans le piège et penser que la vie des autres est incroyable tandis que la nôtre n’est pas aussi bonne. Même moi, lorsque je poste une photo, je fais en sorte de montrer la meilleure version de moi-même. Je ne me montre pas sous un mauvais jour. Je ne montre que les meilleurs 1%."

"Moi-même parfois, je regarde les autres et je me dis ’wow, ils ont vraiment une vie incroyable’, ou ’cette personne a l’air géniale’. Je pense que nous apprenons tous avec le temps que ce n’est pas forcément la réalité. Que dit-on déjà ? ’Les bâtons et les pierres peuvent briser mes os, mais les mots ne me feront jamais de mal’. Et je pense que ça s’applique aux réseaux sociaux car il y a tant d’obscénité. C’est quoiqu’il en soit un sujet délicat, en particulier pour notre génération."

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos