Russell optimiste pour Mercedes F1 : ‘une chance’ de lutter pour le titre

Il y a du mieux à Miami ce week-end

Recherche

Par Alexandre C.

7 mai 2022 - 12:42
Russell optimiste pour Mercedes F1 (...)

Maintenant qu’il est chez Mercedes, et coéquipier de Lewis Hamilton, dans une équipe multiple championne du monde, George Russell n’a plus le même statut. Ni la même pression.

Mais pour le moment, le Britannique semble parfaitement gérer cette pression supplémentaire sous son nouveau casque. Comment peut-il l’expliquer ?

« Le mot "pression" est souvent utilisé, mais ce n’est pas différent - chaque année de votre vie est la plus importante de votre carrière. Je ne suis chez Mercedes que parce que j’ai eu de bons résultats chez Williams et que j’ai considéré cette année comme la plus importante de ma vie. »

« Peu importe que vous soyez dans une voiture argentée, noire ou bleue, votre mentalité est la même lorsque vous mettez votre casque : conduire aussi vite que possible et se battre pour la victoire. Une fois que vous êtes dans la voiture, vous ne pensez même pas à toutes les autres choses. »

Le fait de faire équipe avec Lewis Hamilton, une légende de la F1, n’est-il pas pourtant intimidant pour George Russell ?

« C’est surréaliste, mais en coulisses, Lewis est juste un gars normal, et nous avons passé de bons moments ensemble récemment. En grandissant et en faisant partie de ce cirque de la F1, on se rend compte que tous ces super-héros ne sont finalement que des gens normaux. Ils sont extrêmement talentueux, bien sûr, mais ce ne sont que des gens. »

« Mais, oui... c’est toujours un peu fou. »

Rien n’a donc surpris George Russell en observant de plus près Lewis Hamilton ?

« Évidemment, je connaissais son talent, mais ce qui m’a inspiré, c’est de voir comment il travaille avec ses ingénieurs et motive l’équipe. Il se souvient si bien de tout ce qui se passe sur le circuit, des petits détails qui font la différence lorsque vous les expliquez à votre équipe et les traduisez en données. »

« Pour être honnête, j’ai apprécié d’être assis là, à regarder comment il fait les choses. Je suis dans une position privilégiée. »

Et pourtant, si Lewis Hamilton est aussi un modèle ou un miroir, il est aussi un rival. Le but n’est-il pas de le battre pour s’affirmer comme le patron de l’équipe, le successeur de Lewis ?

« Ce n’est pas quelque chose auquel je pense ou dont je me soucie, vraiment. Je suis ici pour gagner des championnats, et pour ça, il faut battre tout le monde. En ce moment, nous ne sommes pas dans cette position, et nous devons travailler ensemble pour faire avancer cette équipe et nous donner l’opportunité de nous battre pour les victoires. »

« Je me moque donc de savoir si je suis devant lui ou s’il est devant moi ... si nous nous battons pour la cinquième et la sixième place. Personne ne se souvient de qui finit 5e au championnat. »

Certes Mercedes est mal partie dans la lutte pour les titres, mais il y a du mieux ce week-end à Miami. George Russell a ainsi signé le meilleur temps en EL2. Quel est son objectif pour ce Grand Prix ? Un podium ?

« Ce circuit de Miami nous conviendra un peu mieux que ce que nous avons vu lors des deux ou trois dernières courses, mais je pense que nous serons toujours un peu derrière Red Bull et Ferrari. »

« Mais nous avons de nouvelles choses à essayer qui vont nous orienter dans une bonne direction pour le reste de la saison. Nous devons juste nous assurer de marquer ces points et de rester à portée de la tête du championnat. »

Les progrès de Mercedes à Miami rendent in fine George Russell optimiste : au point que le Britannique n’écarte pas (contrairement à Lewis Hamilton) son équipe de la course aux titres !

« Il y a définitivement une chance. Je ne perds pas la foi, je crois toujours que nous pouvons gagner, et c’est la mentalité que j’aurai toujours. Ce n’est jamais fini tant que ce n’est pas fini. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos