Formule 1

Russell stagne-t-il ? Son ingénieur le dédouane et accuse… Williams F1

Un problème de voiture, pas de pilote

Recherche

Par Alexandre C.

29 mai 2021 - 16:32
Russell stagne-t-il ? Son ingénieur (...)

George Russell stagne-t-il chez Williams ? Quoiqu’il en soit, après des performances remarquables lors des Grands Prix précédents, le Britannique ne s’est qualifié qu’en 15e position à Monaco, loin des standards de Portimao par exemple ; et en course, il a même été menacé par son coéquipier Nicholas Latifi… sur un circuit de pilote.

Mais il faut aussi relativiser cette situation : George Russell continue d’arriver régulièrement en Q2, demeure invaincu face à Nicholas Latifi sur un tour, et la performance de Sakhir l’an dernier a assez prouvé le talent de l’ancien champion de F2.

Dave Robson, directeur de la performance, est un des mieux placés pour évaluer George Russell. Et pour lui c’est clair, la faute (relativement au rythme de course) revient non au pilote, mais à la Williams.

« C’est probablement une caractéristique de la voiture au cours des deux dernières années – ça ne vient pas plutôt de lui. »

« Il est très bon pour sortir un tour rapide, mais la performance en course est plus une fonction de la voiture, et je pense que vous avez vu que lors de sa seule course avec la Mercedes l’année dernière, il n’avait aucun problème de rythme de course. »

« Il a tout ce qu’il faut pour réussir un bon week-end. Il a juste besoin d’un peu plus de notre part, malheureusement. »

Dave Robson est d’autant mieux placé pour conseiller George Russell que chez McLaren, il avait travaillé avec un certain Lewis Hamilton - peut-être le futur coéquipier de George Russell l’an prochain.

Russell est-il d’ailleurs ressorti changé de sa pige chez Mercedes l’an dernier ?

« Pas si différent que ça, je ne pense pas. Il a juste plus d’expérience et une bien meilleure compréhension des complexités de la F1. »

« Nous avons parlé des pneus, de la façon dont ils interagissent avec les freins, de la façon dont vous devez monter en puissance au fil des week-ends, donc c’est en grande partie l’expérience qui l’a sans doute un peu changé, mais fondamentalement, il n’est pas très différent. »

« Son attitude est la même, sa capacité à conduire la voiture de manière agressive mais avec contrôle est la même. Pourtant, tout ce talent brut est là, avec un peu d’expérience en plus. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less