Formule 1

Russell n’a aucun regret malgré son départ manqué, Latifi 14e pour Williams F1

Les Williams ne pouvaient battre de toute façon

Recherche

Par Alexandre C.

18 juillet 2021 - 21:01
Russell n’a aucun regret malgré son (...)

Après sa superbe Q3 du vendredi, George Russell n’a cessé de perdre des places en Grande-Bretagne : en qualifications sprint avec sa pénalité de 3 places sur la grille, mais aussi en début de course avec un nouveau départ loupé pour le pilote Williams.

Avec les mésaventures des Red Bull, de Kimi Räikkönen et de Sebastian Vettel, le pilote Williams a tout de même pu terminer à la 12e place, et il ne semblait pas pouvoir être en mesure d’aller chercher les AlphaTauri devant lui. Une fois de plus, à part le départ, George Russell n’a pas grand-chose à se reprocher en course…

« C’était le maximum aujourd’hui pour nous. Nous avons fait un mauvais départ au premier départ mais un très bon au second. Malheureusement, nous avions déjà perdu quelques positions. Lorsque vous avez 50 ou 60 tours dans une course, le vrai rythme de la voiture apparaît et, de manière réaliste, nous sommes toujours légèrement plus lents qu’Alpha Tauri, Alpine et Aston Martin à l’heure actuelle. Défendre contre ces équipes a toujours été difficile, mais nous avons couru dans le top 12 lors des quatre dernières courses, en nous battant pour les points dans trois d’entre elles, donc nous faisons de bons progrès. »

« Ce fut un week-end incroyable ici à Silverstone, avec un week-end fort et le soutien du public. J’aimerais que ce soit comme ça tous les week-ends ! Je suis tellement reconnaissant, et j’espère qu’en tant qu’équipe nous pourrons continuer à être performants et à leur donner des raisons de se réjouir. »

Nicholas Latifi a lui fini 2 places derrière son coéquipier et a surtout souffert physiquement.

« C’était une course avec des températures très chaudes et un Grand Prix physiquement difficile. Il s’agissait de gérer les pneus. Je pense que nous avons surgéré le premier relais sur les Pirelli d’ailleurs. C’était difficile à la fin d’avancer et de se rapprocher des autres voitures dans l’air sale. Je suis globalement content de ma performance et je pense que c’était une course décente pour le package que nous avions. Il y a des points positifs à tirer de ce week-end et j’attends avec impatience la Hongrie. »

Dave Robson, directeur de la performance, évoque un " bon combat en milieu de grille " pour Williams, ce qui était encore impossible il y a un ou deux ans.

« La course est devenue une course d’équilibre entre l’attaque et la gestion des pneus. Il est dommage que nous n’ayons pas pu battre les Alpha Tauri après les avoir surpassées le vendredi soir, mais c’est la course, et c’est une équipe forte. »

« Nous pouvons tirer beaucoup de points positifs de ce week-end et nous avons apprécié le format différent. Après avoir couru sous la chaleur ici à Silverstone, nous sommes bien préparés pour le prochain événement à Budapest dans deux semaines, qui devrait également être très chaud. La nature du Hungaroring est très différente de celle de Silverstone, mais certains aspects du comportement des pneus seront conservés. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less