Formule 1

Russell : Le retour de Patrick Head pourrait porter Williams

Une décision forte de sens

Recherche

Par Emmanuel Touzot

29 mars 2019 - 19:41
Russell : Le retour de Patrick Head (...)

Si ce n’est pas un branle-bas de combat, ça y ressemble : Patrick Head a été appelé à la rescousse chez Williams pour que l’équipe puisse repartir du bon pied, après une entame de championnat catastrophique. Pour George Russell, c’est une opportunité fantastique de remotiver les troupes en faisant revenir un des grands noms de son illustre passé.

"Je pense que ce sera génial" explique Russell. "Il ne vient qu’en rôle de soutien, ce n’est pas à temps complet, mais sa présence et sa personnalité sont peut-être ce dont nous avons besoin actuellement. Je pense que son expérience et son histoire chez Williams permettront de porter tout le monde."

Après les départs de Rob Smedley et Paddy Lowe, il faut dire que le département technique de Williams manque de leaders, et le retour de Head sera forcément un plus : "Patrick est un ingénieur fantastique et son palmarès parle de lui-même. Il ne cherche rien à temps complet, mais il fait partie de Williams et aider si besoin, ce sera bien de l’avoir."

L’équipier de Russell, Robert Kubica, est d’accord sur l’impact que pourrait avoir l’ancien acolyte de Frank Williams : "Patrick a de l’expérience, tout le monde le respecte, il a fait un travail énorme dans le passé pour cette équipe. Il y a un respect énorme pour lui dans l’équipe. C’est bien qu’il puisse nous aider, même si je ne sais pas de quelle manière."

Le Britannique est heureux de rouler à Bahreïn, sur un circuit qu’il affectionne, mais reconnaît une grande quantité de travail à venir : "J’aime piloter à Bahreïn, c’est un bon circuit avec un bon rythme. Je pense que nous sommes un peu plus proches, car le circuit nous convient mieux que d’autres, mais nous sommes là où nous nous attendions."

"La première séance a été difficile, mais c’était le cas pour tout le monde avec la chaleur. La deuxième séance était bien plus agréable mais les temps au tour sont encore loin, on a beaucoup de travail. Nous profitons d’être dans cette position pour optimiser tout le reste afin que, lorsque la voiture deviendra compétitive, nous soyons prêts à en profiter."

Williams F1

expand_less