Russell éclaire l’incident Vettel : les pilotes exigent plus de constance de la FIA

Et le retour à un seul directeur de course

Recherche

Par Alexandre C.

9 juillet 2022 - 19:59
Russell éclaire l'incident (...)

On connaît un peu plus les raisons pour lesquelles Sebastian Vettel a fait montre de mauvaise humeur lors du briefing des pilotes en Autriche : le pilote Aston Martin F1 a même été condamné à une forte amende pour cela (voir notre article).

Sebastian Vettel n’est pas le seul pilote à être mécontent : en réalité, une fronde semble demander le retour à plus de constance sur les décisions des commissaires. Notamment en nommant un seul directeur de course et non deux, comme en ce moment.

George Russell, qui préside le GPDA avec Sebastian Vettel, s’est exprimé à ce sujet. Il veut bien plus de constance sur les pénalités ou sur les limites de piste qui posent problème ce week-end au Red Bull Ring.

« C’est très difficile pour la FIA, très difficile pour les pilotes, il y a eu beaucoup de décisions ou de manœuvres limites, qu’il s’agisse de défense ou de limites de piste dans un scénario de course comme le week-end dernier à Silverstone. »

« Nous ne voulons pas distribuer des pénalités à gauche et à droite mais il doit y avoir un élément de constance quelque part, nous devons regarder la cause profonde des problèmes et avec ces limites de piste, le problème est le circuit. »

« Nous ne résoudrons jamais ce problème tant que vous n’aurez pas résolu les problèmes du circuit. Avec le virage 4 ici en Autriche, sur les limites de piste, vous n’aurez jamais de problème [à cause du gravier], mais comparez-le au virage 1 ou à Silverstone la semaine dernière, vous aurez toujours ce problème ici, donc oui. »

« Je suis d’accord pour dire que nous devons nous en tenir à un seul directeur de course, nous devons être plus constants avec les commissaires. Nous arrivons à l’événement suivant et souvent les commissaires de l’événement précédents ne sont pas là, donc il n’y a pas de responsabilité ou d’explication des décisions. »

« Nous posons des questions et il est difficile d’obtenir une réponse directe parce que - je ne dirais pas la faute... mais la faute est rejetée sur quelqu’un d’autre qui n’est pas là. C’est délicat, chacun a ses propres interprétations. »

George Russell en veut-il personnellement à Eduardo Freitas ou Niels Wittich ?

« Tout le monde apprend, nous apprenons comment les nouveaux directeurs de course réagissent, ils apprennent ce que nous voulons et ce dont nous avons besoin en tant que pilotes. »

« Je ne les envie pas, ce n’est pas du tout un travail facile, mais nous voulons juste de la constance. »

« Hier, ce n’était qu’une réunion où nous parlions de sujets spécifiques, mais au cours de l’année, un certain nombre de pilotes ont fait des commentaires à ce sujet. Quand vous aviez un directeur de course, les choses étaient constantes. »

George Russell appelle donc la FIA à avoir un seul directeur de course, comme l’an dernier avec Michael Masi.

« Au cours de l’année, un certain nombre de pilotes ont émis ce commentaire : lorsque vous avez un seul directeur de course, les choses peuvent généralement être plus constantes. »

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos