Formule 1

Russell bat une Alfa et une Racing Point, Kubica finit à 3 tours du vainqueur

Russell impressionne, Kubica continue de sombrer

Recherche

Par A. Combralier

4 août 2019 - 18:27
Russell bat une Alfa et une Racing (...)

George Russell a confirmé, en course, les progrès de Williams aperçus en qualifications : à la régulière, le rookie est parvenu à tenir derrière lui Lance Stroll et Antonio Giovinazzi, pour obtenir la 16e place. Le Britannique conclut ainsi un week-end très positif sur un plan personnel.

« Les qualifications avaient nettement dépassé les attentes, donc aujourd’hui fut un petit retour à la réalité » relativise George Russell.

« Mon premier tour était bon, j’ai gagné deux positions sur Kevin Magnussen et Daniil Kvyat aux virages 4 et 5, ce qui était amusant. C’était sympathique de courir contre d’autres pilotes. Nous avons toujours du travail à faire mais il y a beaucoup de points positifs à retirer de ce week-end. Nous avons fait un bon pas en avant. »

A l’inverse, Robert Kubica, sur une stratégie pourtant similaire à un arrêt, a totalement déchanté : le Polonais a été le seul à se faire prendre trois tours par le vainqueur.

« La course s’est passée comme attendu. Nous avons dû préserver les pneus jusqu’à la fin sur une stratégie à un arrêt. Le ressenti n’était pas génial dans la voiture, c’était la même chose qu’hier. Après la pause estivale, nous avons des circuits totalement différents, donc il faut voir si nous pourrons vraiment combler l’écart, comme George a pu le faire ici. C’est impressionnant d’avoir vu autant de Polonais dans les tribunes, je voudrais les remercier pour l’ambiance géniale qu’ils ont créée, et j’espère qu’ils repartiront d’ici avec de bons souvenirs, comme moi. »

Dave Robson, l’ingénieur de course en chef chez Williams, rappelle que les stratégies optimales, avant le départ, « n’étaient pas connues avec précision en raison du manque de roulage avec le plein, en essais libres. »

« Nous avions choisi une stratégie agressive à un arrêt, en faisant rentrer George pour couvrir l’Alfa Romeo, et pour lui permettre de lutter face à Lance Stroll jusqu’à la fin. Robert a eu un deuxième relais légèrement plus court, mais a dû gérer de multiples drapeaux bleus. Les deux pilotes ont bien géré les pneus, et George a pu tenir Lance Stroll en respect alors que la Racing Point avait des pneus bien plus frais. »

« Nous avons toujours du travail à faire sur notre rythme de course, mais nous avons fait des progrès ce week-end. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less