Formule 1

Russell apprendra beaucoup même dans une mauvaise voiture

Il s’attend à du positif… mais peut-être pas pour cette année

Recherche

Par Valentin Vilnius

10 mars 2019 - 11:51
Russell apprendra beaucoup même dans (...)

George Russell sera-t-il un parfait rookie en ce début de saison ? Sans doute pas : le pilote Williams, grâce à son affiliation avec Mercedes, a déjà conduit sept F1 différentes en essais privés.

« Trois Mercedes, deux Force India, une Williams et une McLaren » a résumé le champion en titre de F2.

« C’est assez surréaliste. Même quand je dis cela, cela me heurte quelque peu. C’est un sacré privilège ! Même si ma carrière vient seulement de commencer, c’est déjà une réussite incroyable. »

George Russell avait en effet pu conduire une McLaren après avoir gagné le McLaren BRDC Award, qui récompense le pilote britannique le plus talentueux.

Cette saison, George Russell ne sera pas le seul pilote à faire ses débuts en Grand Prix : Alexander Albon et Lando Norris seront dans le même cas (sans compter Antonio Giovinazzi, qui a déjà disputé deux courses pour Sauber).

« C’est une dynamique sympathique entre nous » confie-t-il à propos de ses anxieux rivaux en F2.

« Nous nous entendons bien, nous nous envoyons des messages assez souvent. Et c’est le cas aussi avec Charles, Max, Esteban. Nous étions tous sur la piste au même moment. »

« Nous avons grandi ensemble. Donc nous sommes tous de bons potes. J’espère que nous serons la prochaine génération en F1 et que nous serons présents pour encore 10, 15 années. »

Paradoxalement, le champion de F2 risque de rouler dans la plus mauvaise voiture, tant Williams semble être en retard sur ses rivales.

« Qui sait ce qui va arriver ? » tempère le pilote anglais. « Mais nous ne pouvons que croiser nos doigts et souhaiter le meilleur. J’ai un bon pressentiment. Mon instinct me dit que quelque chose de bon est en route. »

« Toutes ces choses positives pourraient ne pas arriver pour la première course, pour la dixième… ou pour cette saison. Mais je crois en cette équipe, et je crois que nous y arriverons. »

« Grâce à mes pires courses en F2, j’ai beaucoup appris dans ces moments difficiles. Cela a fait de moi un meilleur pilote. Et je crois que quelque chose de similaire va arriver ici. »

Même s’il fait désormais parti du gotha des pilotes, George Russell n’entend pas déménager à Monaco. Il faut dire qu’il habite aujourd’hui près de l’usine Williams, à Grove.

« Si vous déménagez à Monaco, cela signifie que vous connaissez une carrière plutôt réussie, donc espérons-le. Mais pour le moment ce n’est pas mon objectif. Mon objectif, c’est de prendre du plaisir, de passer du temps avec l’équipe pour construire une relation formidable avec tout le monde. »

Williams F1

expand_less