Russell alias ’Mr Consistency’ ne s’attendait pas à finir 3e à Bakou

"Profiter du malheur des autres" ne lui conviendra toutefois pas bien longtemps

Recherche

Par Olivier Ferret

13 juin 2022 - 10:07
Russell alias 'Mr Consistency'

George Russell a hérité d’un nouveau surnom à Bakou, de la part de son équipe Mercedes F1. A la radio "Mr Consistency" a été salué par son ingénieur de course pour avoir, une nouvelle fois, maximisé son résultat en course avec la voiture dont il disposait.

Et à Bakou, avec l’abandon des deux Ferrari, c’est donc un podium, le 3e de la saison, qui attendait le Britannique à l’arrivée du Grand Prix.

Quelles étaient ses attentes avant de démarrer cette course ?

"Pas de finir troisième, pour être honnête !"

"La 5e place était le maximum que nous aurions pu atteindre sur le mérite et sur le rythme. Mais évidemment c’est un effort d’équipe, et vous devez être là à l’arrivée pour récolter les points. C’est ce que j’avais dit avant ce week-end et ça s’est vérifié. Nous avons montré tout le travail acharné à Brackley et Brixworth pour nous fournir une voiture fiable et un moteur fiable, capitaliser sur les malheurs des autres, ou peu importe comment vous voulez appeler ça."

Au cours du week-end à Bakou, la W13 semble avoir été une monoplace extrêmement difficile à piloter à cause des rebonds. Un peu moins pour la sienne que pour celle de Lewis Hamilton, qui utilisait selon Toto Wolff des pièces expérimentales qui n’ont pas fonctionne.

"Pour moi, la voiture était plutôt OK à piloter, pour être honnête. L’équilibre est bon. Le bateau dans lequel vous êtes n’a pas d’importance non plus, vous avez du marsouinage et vous touchez le sol, il faut faire avec. Et si vous n’avez pas de marsouinage, vous faites rouler la voiture à quelques millimètres du sol et vous touchez le sol."

"Je le ressens dans le dos après l’arrivée mais pour le moment ça va. Comme je l’ai dit, nous devons continuer à travailler dur pour trouver plus de performances et comprendre ce que nous devons faire pour débloquer cela. Nous n’aurons pas de nouvelles pièces majeures ou quoi que ce soit à essayer au Canada, mais peut-être que pour Silverstone, nous aurons de meilleures idées en place sur notre F1."

Grâce à cette constance de Russell dans les meilleures positions possibles, le Britannique n’est qu’à 17 points de Charles Leclerc au classement des pilotes et Mercedes F1 n’a que 38 points de retard sur Ferrari. Cela le surprend-il ?

"Un peu dit comme ça mais pour un championnat il faut continuer à marquer de manière régulière. Vous savez, c’est un championnat où nous avons la chance de marquer à chaque course et peu importe la vitesse de notre voiture, si vous ne marquez pas ces points en ne finissant pas, votre compteur n’augmentera pas."

"Donc, comme je l’ai dit c’est un excellent travail de la part de tout le monde au sein de nos usines pour nous fournir une voiture fiable - mais nous ne pouvons pas continuer à compter sur le malheur des autres, nous devons trouver plus de performances. Et c’est ce que tout le monde essaie de faire de son mieux."

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos