Formule 1

Russell admet avoir été perturbé par les rumeurs autour de son baquet

"C’était très inconfortable comme rumeur"

Recherche

Par Olivier Ferret

25 novembre 2020 - 14:51
Russell admet avoir été perturbé par (...)

George Russell a admis qu’il avait très mal vécu la période de doutes concernant son baquet chez Williams pour 2021.

Pendant quelques semaines, le mois dernier, il y a eu de fortes spéculations selon lesquelles Sergio Perez et ses sponsors discutaient activement avec les nouveaux dirigeants de Williams. Réalité prête à se concrétiser ou tentative de faire plier Red Bull avant l’heure ? Les langues se sont déliées pour pointer plutôt la 2e option.

"Oui, c’était très inconfortable comme rumeur. C’était troublant. Quand vous voyez toutes ces spéculations, et je savais que c’était uniquement des spéculations... Mais il n’y a pas de fumée sans feu," confie-t-il au site officiel de la F1.

"Ce fut un mois fou, fou pour dire le moins. Mentalement, c’est des montagnes russes, mais c’est de cela qu’il s’agit en F1. Il n’y a que 20 pilotes dans le monde qui peuvent y être en même temps. Ce n’est pas censé être facile et je suis encore au début de ma carrière."

"Je suppose que vous devez avoir ces hauts et ces bas. Tout d’abord, vous passez en revue tout ce qui concerne le Grand Prix du Portugal. Que ce soit vrai ou non, cela a joué un rôle dans mon esprit."

Malgré cette incertitude, Russell estime que Portimao a été son week-end le plus fort en F1 jusqu’à présent.

"Je suis allé là-bas, concentré sur mon travail, et le Grand Prix du Portugal a probablement été le meilleur week-end que j’ai jamais eu en Formule 1, ce qui m’a rendu très fier du travail que j’ai fait et de la façon dont j’ai géré tout ce qui se passait."

"Et puis je suis allé à Imola plein de confiance et Imola allait surpasser le Portugal comme mon meilleur week-end. Pas seulement à cause de la position finale ou une question de chrono, nous savons tous qu’il y a tellement plus que cela en F1."

Bien sûr, c’est à Imola que Russell s’est crashé derrière la Safety Car, une fin malheureuse à une course fantastique jusque-là. Le soutien de Lewis Hamilton et de Fernando Alonso l’a toutefois maintenu à flot.

"Imola était juste un week-end fantastique, de la manière nous l’avons géré. Et oui, c’est déchirant, mais après cela, le soutien que j’ai reçu de tant de champions du monde, de chefs d’équipe, de tout le monde, cela comptait tellement pour moi honnêtement. Je fais de mon mieux pour montrer ce que je peux faire sur la piste."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less