Formule 1

Russell accuse le camp Pérez d’alimenter les rumeurs pour ‘mettre la pression’ sur Red Bull

Williams lui aurait confirmé qu’il serait là l’an prochain

Recherche

Par Alexandre C.

26 octobre 2020 - 09:02
Russell accuse le camp Pérez d’alimenter

Le baquet de George Russell est menacé pour l’an prochain : selon des rumeurs concordantes, Sergio Pérez pourrait lui chiper sa place en 2021, avec le soutien de ses sponsors.

Pour autant le pilote Williams, qui n’a rien à se reprocher sur la piste, veut demeurer confiant. En effet il pense que ces rumeurs sont plutôt alimentées par le camp de Sergio Pérez, afin de mettre la pression sur Red Bull : Sergio Pérez est en effet aussi cité pour remplacer Alexander Albon, en concurrence avec Nico Hülkenberg.

Confirmé pour l’an prochain chez Williams, il y a de cela trois mois, George Russell demeure ainsi très confiant sur ses chances d’être en F1 l’an prochain.

« Rien n’a changé, je ne suis pas inquiet pour l’année prochaine. Je sais que Mercedes et Toto [Wolff] me soutiennent, Toto lui-même me l’a dit, ce à quoi je fais entièrement confiance. »

« Je pense que toutes ces spéculations ont probablement été alimentées par le camp Pérez, qui essaie de faire pression sur les autres équipes, potentiellement pour un baquet Red Bull - c’est donc mon avis sur la question. »

« J’ai un contrat, je n’ai pas à m’inquiéter et je suis juste ici pour me concentrer sur mon travail. »

Pour autant à Portimao, Simon Roberts, le directeur par intérim de Williams, n’a pas voulu confirmer de manière catégorique que la piste menant à Sergio Pérez n’était pas étudiée.

Là encore, George Russell réplique : selon lui, les propos de Roberts ont été mal interprétés.

« Oui, ils ont dit qu’ils n’avaient aucune idée d’où venaient ces rumeurs. »

« Williams n’aime jamais commenter les situations contractuelles, évidemment après la conférence de presse de Simon vendredi, les choses ont encore une fois été sorties probablement un peu hors de leur contexte, ce que l’équipe ne voulait pas faire. »

« En fin de compte, l’équipe n’a pas voulu faire de commentaires parce qu’elle a estimé que ce n’était pas nécessaire et que cela ne faisait que s’ouvrir à d’autres questions plus tard. Mais comme je l’ai dit, j’ai un contrat et je serai sur la grille l’année prochaine et j’en suis très confiant. Je pense qu’il faudrait que quelque chose d’assez important se produise dans les prochaines semaines pour que cela change. »

Pour lever tout doute, George Russell aurait même discuté avec les propriétaires de Dorilton Capital, qui lui auraient confirmé la bonne nouvelle.

« J’ai parlé avec eux. Ils m’ont dit, ne t’inquiète pas, tout va bien se passer. Nous avons eu une petite discussion à ce sujet et nous sommes passés à la suite pour parler du reste de l’année, de l’année prochaine et de la façon dont nous allons faire avancer l’équipe, ce qui me suffit. »

Pour autant Toto Wolff considère toutes les hypothèses : au cas où, il a affirmé que George Russell ferait un pilote de réserve sensationnel pour Mercedes, comme Esteban Ocon l’an dernier... Mais là encore, George Russell ne veut pas en entendre parler.

« Non, nous n’avons pas parlé d’un retour en arrière avec Toto. Il a juste dit : "Écoute, je te couvre, tu seras sur la grille l’année prochaine, ne t’inquiète pas". »

« Il y a évidemment beaucoup de spéculations et je pense qu’elles ont été nourries par d’autres personnes. Tout ira bien et tout sera clarifié à 100% du point de vue de l’équipe, probablement au plus tard à la fin de la semaine prochaine. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less