Formule 1

Russell a ’beaucoup appris’ en revenant chez Williams après Mercedes F1

Lui et Latifi sont pessimistes avant ce week-end

Recherche

Par Emmanuel Touzot

11 décembre 2020 - 19:04
Russell a ’beaucoup appris’ en revenant

Une semaine après sa pige très réussie avec Mercedes à Sakhir, George Russell était de retour avec Williams pour les essais libres du Grand Prix d’Abu Dhabi. Le Britannique a été étonné du temps d’adaptation qu’il lui a fallu, bien qu’il n’ait manqué qu’une course avec son équipe.

"C’était agréable d’être de retour dans l’équipe même si c’était une sensation étrange. Pourtant c’est là que je suis depuis 18 mois !" s’est amusé Russell. "Nous travaillons tous dur pour essayer de terminer la saison en beauté. Tout au long des séances, nous avons eu du mal à garder le rythme."

"Kimi [Räikkönen] et Kevin [Magnussen] ont semblé très rapides. Nous avons encore beaucoup de travail à faire pour demain, pour améliorer la voiture pour se battre pour une entrée en Q2, surtout après avoir manqué une partie des Libres 2 à cause d’un problème de MGU-K. Notre objectif est de préparer la voiture au mieux pour dimanche afin que nous puissions tout donner en course."

Il revient sur la différence entre les deux monoplaces : "C’est très différent. Les temps au tour sont parlants et c’est assez clair. Mercedes est la référence, j’ai eu la chance de pouvoir courir pour eux la semaine dernière, et nous savons où nous devons pousser la voiture. J’ai beaucoup appris et c’est bien d’enchaîner ça en cinq jours."

Il ne s’attend pas à pouvoir jouer les points ce week-end, mais espère profiter d’incidents devant lui, en imaginant que certains pilotes vont être moins précautionneux : "Nous ferons ce que nous pouvons."

"Il y a quelques équipes qui se battent pour la troisième place, donc on aura peut-être de la précipitation de la part de Carlos [Sainz], qui va chez Ferrari et n’aura surement pas de problème à casser la voiture. Danny Ric part aussi et il n’aura surement pas de problème s’il casse la voiture. Sergio [Pérez] part donc il n’aura surement pas de problème à casser la voiture."

Nicholas Latifi, de son côté, a tout autant travaillé sur la course à venir que sur 2021, avec des essais aérodynamiques sur des configurations différentes. Le Canadien a peu d’espoir de grosse performance pour ce week-end.

"Les dernières Libres 1 de l’année ont été assez chargées avec beaucoup de données importantes à collecter. Notre programme d’aujourd’hui était axé sur l’année prochaine, plutôt que sur l’optimisation des performances pour ce week-end" note-t-il.

"Nous nous attendons à un bon défi ce week-end à cause de la nature de cette piste : ce type de virages n’est pas idéal pour les caractéristiques de notre F1. Nous pouvons améliorer et nous avons des idées, nous verrons ce que pourrons accomplir demain."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less