Formule 1

Ross Brawn a été marqué par le titre de son équipe au Brésil en 2009

L’un de ses tout meilleurs souvenirs en F1

Recherche

Par Emmanuel Touzot

7 avril 2019 - 09:03
Ross Brawn a été marqué par le titre (...)

Pour le 1000e Grand Prix de Formule 1 de l’histoire, qui se tiendra en Chine, certains acteurs de la discipline sont revenus sur leur meilleur souvenir la concernant. Anecdotes, journées marquantes, tous ont été plus marqués par une journée spécifique ou une course particulière, et reviennent dessus à cette occasion.

Ross Brawn a connu de nombreuses époques en Formule 1, avec notamment des titres mondiaux chez Benetton puis chez Ferrari, mais surtout une année incroyable de réussite lorsqu’il a engagé une équipe en son nom.

Brawn GP est en effet née sur les cendres de Honda, après le retrait soudain du constructeur japonais, et a remporté les deux titres mondiaux avant de devenir Mercedes. Pour Brawn le souvenir d’Interlagos 2009, qui est le jour où Brawn et Jenson Button sont devenus champions du monde, reste impérissable.

"Je me considère chanceux d’avoir passé presque toute ma vie professionnelle en Formule 1, à différents postes" explique Brawn. "En fait, le seul qui manque est celui d’un pilote !"

"Il y a tellement de grands prix qui rappellent de bons souvenirs qu’il est difficile d’en distinguer un seul. Évidemment, sur une liste de présélection hypothétique, il y a ceux qui ont remporté des titres mondiaux avec Michael Schumacher, ou la course de 2009 qui a vu Jenson Button et l’équipe qui portait mon nom remporter le championnat, mais il y en a beaucoup d’autres aussi."

Retraité suite à son départ de Mercedes, il a finalement fait son retour au sein de Liberty Media, l’instance dirigeante de la F1 : "Quand j’ai quitté l’équipe Mercedes fin 2013, j’ai cru que ce chapitre de ma vie était terminé, mais j’ai eu l’occasion de revenir et de m’occuper de ce sport que j’aime dans une toute autre fonction et à un moment très spécial de son histoire."

"Aujourd’hui, gagner n’est plus la ’magnifique obsession’ que c’était pour moi chaque jour. Elle a été remplacée par le désir de jouer un rôle dans l’avenir de la Formule 1. C’est l’occasion de tracer une nouvelle voie pour un sport qui a peu de rivaux, par le spectacle qu’il offre et sa portée mondiale. Il a une histoire étonnante à partir de laquelle on peut aller de l’avant et ce 1000e Grand Prix en est le symbole le plus brillant."

Pris au jeu de l’évolution de la Formule 1, Brawn a désormais une vision d’avenir pour le sport : "Nous voulons rendre la Formule 1 encore plus spectaculaire, avec des courses plus imprévisibles et la doter d’une durabilité aussi financière qu’écologique. Nous travaillons tous ensemble pour y parvenir et je suis très optimiste, car nous partons d’une base incroyablement solide."

"Par exemple, il y a toute l’histoire au sujet du moteur, qui est un chef-d’œuvre de technologie et d’efficacité. Il existe également une volonté commune d’amélioration. Tous ceux d’entre nous qui aiment ce sport savent que le monde change rapidement et nous voulons que la prochaine génération de Formule 1 suive le rythme de ces changements, en gardant à l’esprit qu’au cœur de tout cela se trouvent les gens, qu’ils soient au volant d’une voiture, dans les tribunes sur le circuit, devant un écran de télévision ou sur un appareil mobile."

expand_less