Rosberg : Wolff n’a pas dit la vérité à Hamilton à la radio

Il juge Lewis en partie responsable du fiasco d’Imola

Recherche

Par Paul Gombeaud

27 avril 2022 - 07:21
Rosberg : Wolff n'a pas dit la (...)

Le message radio de Toto Wolff à l’attention de Lewis Hamilton, sitôt la ligne franchie à Imola, était une stratégie intelligente de la part de l’Autrichien selon Nico Rosberg.

Le septuple champion du monde connaissait l’un de ces weekends les plus compliqués en F1 et se retrouvait bloqué dans un train de voitures durant le Grand Prix, avec l’impossibilité de dépasser qui que ce soit. Treizième à l’arrivée, Hamilton a alors reçu le soutien de son directeur d’équipe.

"Désolé que tu aies dû piloter ça aujourd’hui. Je sais que c’est impossible à conduire et nous ne méritons pas un tel résultat. Nous irons de l’avant, mais c’était un course terrible. Nous nous en remettrons," avait alors dit Wolff à la radio.

Selon Rosberg, son ancien directeur a ainsi voulu protéger publiquement son pilote qui aurait en réalité des choses à se reprocher après Imola. La quatrième place de Russell avec la même voiture en est la preuve.

"Toto a fait de la psychologie, ce qui était très intelligent de sa part," a déclaré le champion du monde 2016.

"Mercedes prend le blâme pour ce résultat et veut soutenir Lewis mentalement en lui disant : ’Hey Lewis tu n’y es pour rien, c’est de notre faute.’ C’est très bien vu car ce n’est pas vrai."

"N’oublions pas que Russell a terminé quatrième avec la même voiture, Lewis a donc sa part de responsabilité dans le mauvais résultat de ce weekend. George a prouvé qu’il y avait plus dans cette voiture."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos