Rosberg prévient Ferrari : La continuité est précieuse en Formule 1

Le départ de Binotto "sera dur" pour la Scuderia

Recherche

Par Paul Gombeaud

9 décembre 2022 - 15:10
Rosberg prévient Ferrari : La continuité

Nico Rosberg s’est demandé si Ferrari n’avait pas commis une erreur en laissant Mattia Binotto quitter ses fonctions à la fin de l’année.

Cela fait désormais une semaine que l’on sait que Binotto ne sera plus le directeur de l’équipe la saison prochaine. Son remplaçant n’est pas encore connu, même s’il devrait s’agir de Frédéric Vasseur.

Mais selon Rosberg, la Scuderia aurait été plus inspirée de laisser place à la continuité comme c’est le cas chez Mercedes F1 et Red Bull, où Toto Wolff et Christian Horner sont en place depuis de très nombreuses années.

"Est-ce bien de changer ? Je ne sais pas. Mais ce dont je suis sûr, c’est que la continuité est précieuse en Formule 1," a déclaré le champion du monde 2016.

"Mercedes et Red Bull n’ont pas changé la plupart de leurs personnes clé depuis dix ans. C’est ce qui manque à Ferrari. Etre directeur d’une équipe de F1 est l’un des métiers les plus difficiles au monde."

"Ce sera dur pour Ferrari, car ce n’est pas comme si il y avait beaucoup de personnes disponibles sur le marché. Ce rôle est compliqué partout, mais encore plus chez eux en raison de la forte pression. Attendons de voir quelle solution ils vont trouver..."

Certains observateurs estiment que le prochain directeur de Ferrari devra nommer Charles Leclerc pilote n°1 au détriment de Carlos Sainz. Mais Rosberg ne voit pas cela comme la priorité, au contraire.

"Non, ce n’est certainement pas la clé du changement dont ils ont besoin. Il devra faire comme en 2022 et les laisser courir."

"Je n’irais pas chez Ferrari avec l’espoir de gagner le titre"

Cela fait déjà six ans que Nico Rosberg annonçait sa retraite surprise de la Formule 1 après avoir remporté son titre.

Mais en imaginant qu’il soit encore présent sur les grilles de départ, l’Allemand a indiqué pour quelle équipe il souhaiterait courir s’il avait le choix.

"Si j’étais encore pilote et que je pouvais choisir l’équipe pour laquelle courir, j’irais chez Red Bull pour jouer la sécurité."

"Ou bien chez Ferrari, car je n’ai pas eu cette opportunité au cours de ma carrière et Ferrari gardera toujours un charme unique en raison de son histoire. Mais je n’irais pas là-bas avec l’espoir de gagner le titre."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos