Formule 1

Rosberg en appelle au pouvoir de la F1 et du sport pour avancer sur le climat

"Nous avons une portée énorme"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

24 mars 2021 - 14:56
Rosberg en appelle au pouvoir de la (...)

Nico Rosberg a fait de la cause environnementale une de ses priorités ces dernières années, avec la volonté de porter le message sur des audiences vastes et liées au sport automobile. Le champion du monde 2016 de F1 rappelle que le sport est une plateforme énorme pour lutter contre le dérèglement climatique.

"Tout le monde doit y faire face - chaque entreprise, chaque personne, chaque sport" note Rosberg. "Le sport en particulier est une opportunité parce que nous avons une portée énorme. 24 des 25 plus grandes audiences TV de tous les temps sont des événements sportifs."

"Le sport a beaucoup de pouvoir. C’est pourquoi chaque sport doit faire de plus en plus d’efforts pour servir cette cause et protéger notre avenir. Et le sport automobile doit aussi y prendre part. Et pas seulement avec les transferts de technologie, comme le font la Formule E ou la F1 avec les matériaux légers, les moteurs turbo et actuellement les hybrides."

Porté sur les technologies électriques, Rosberg soutient également les carburants de synthèse : "Il faut maintenant passer à l’étape suivante. J’aimerais que la Formule 1 utilise des carburants synthétiques. Il y a encore beaucoup à faire, le prix doit être réduit et des options de fabrication plus efficaces doivent être trouvées."

"Si ces carburants pouvaient être utilisés dans les pays en développement, par exemple, ce serait une excellente passerelle jusqu’à ce que les voitures électriques fassent leur percée dans ces pays. Si la Formule 1 pouvait jouer un rôle de pionnier à cet égard, ce serait génial."

"Lewis et la Formule 1 ont fait un excellent travail l’année dernière avec le mouvement "Black Lives Matter" et la lutte pour plus de diversité. Il est possible faire la même chose avec l’environnement. Cela fait vraiment une différence, parce que des millions de personnes regardent."

Il retrouvera indirectement Lewis Hamilton en Extreme E cette année, le championnat de SUV électriques, puisque les deux hommes y possèdent une équipe. Il sait que leur rivalité va reprendre face à leur volonté de gagner.

"Je pense que vous nous connaissez très bien, ni Lewis ni moi ne voulons terminer deuxième. Nous aurons aussi Jenson Button avec nous et d’autres équipes. On va se battre. Ce qui est bien, c’est que plus nous lutterons, plus nous attirerons de l’importance sur des problèmes importants."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less