Formule 1

Rosberg critique la sécurité à Bakou, Masi défend la F1

L’entrée des stands est homologuée en Grade 1 FIA

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 juin 2021 - 10:06
Rosberg critique la sécurité à Bakou, (...)

Avant le Grand Prix d’Azerbaïdjan, dans une vidéo présentant le circuit, Nico Rosberg a expliqué que l’entrée des stands lui paraissait l’endroit le plus dangereux du calendrier de la F1. Celle-ci est en effet délimitée par un mur perpendiculaire à la piste, certes recouvert de deux couches de barrières TecPro.

"C’est assez inquiétant" a déclaré Rosberg, jugeant que cet emplacement de mur est "ridiculement incorrect. Vous arrivez à cet endroit à 350 et il y a les stands à gauche. Si vous terminez là à 350 km/h, c’est la fin, vous n’êtes plus."

Un commentaire qui aurait pu être un mauvais présage si la crevaison de Max Verstappen l’avait envoyé vers la gauche de la piste, plutôt que vers la droite, lorsque son pneu arrière gauche a été défaillant à cinq tours de la fin de course.

L’angle avec lequel a glissé le Néerlandais aurait pu lui faire percuter latéralement le mur à une vitesse dépassant les 250 km/h, mais sa Red Bull a heureusement glissé vers la droite et percuté de face le mur extérieur du circuit.

Le directeur de course de la FIA, Michael Masi, a réagi à l’affirmation de Rosberg, et dément qu’un danger supérieur soit présent dans cette partie du circuit, et sur ce tracé, par rapport au reste du calendrier.

"Je ne suis pas d’accord avec cette affirmation" a déclaré l’Australien. "L’entrée des stands et le circuit entier ont été homologués par la FIA comme un circuit de Grade 1. Il remplit tous les critères de sécurité stipulés par la FIA dans les règles."

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less