Formule 1

Rosberg comprend Leclerc et lui conseille de trouver ses marques

Il faut être agressif mais pas trop

Recherche

Par Emmanuel Touzot

3 octobre 2019 - 16:29
Rosberg comprend Leclerc et lui (...)

Nico Rosberg comprend l’agacement que Charles Leclerc a montré à la radio à Singapour, mais il ne pense pas que le Monégasque, qui se plaignait d’avoir subi un undercut de Sebastian Vettel, ait tiré des bénéfices de ces plaintes.

"Leclerc a été assez juste à Sotchi, mais à Singapour, il s’est plaint à la radio et il s’est fait avoir pour cela" a expliqué Rosberg sur sa chaîne YouTube.

"La presse lui a sauté dessus en le qualifiant de mauvais perdant, et ce genre de choses, donc il a essayé de se retenir un peu et il s’est un peu moins plaint à Sotchi, où il ne faisait qu’énoncer les faits."

Il rappelle que l’équilibre entre plaintes et acceptation est toujours difficile à trouver : "En tant que pilote, c’est un ligne fine car si vous acceptez trop facilement, c’est trop facile pour l’équipe de vous marcher dessus, ils vont toujours choisir le chemin le plus facile pour le faire."

"Si un pilote devient agressif, s’énerve et crie sur l’équipe, c’est plus compliqué de lui marcher dessus, l’équipe va naturellement choisir le type le plus faible, et dans la plupart des cas, ça va être tiré à la courte paille."

"En tant que pilote, vous devez fixer une limite, même publiquement de temps en temps, mais pas trop car sinon vous allez énerver l’équipe et elle ne vous respectera plus. Mais il ne faut pas que ce soit trop peu car sinon, vous leur facilitez la tâche pour vous marcher dessus."

Il comprend que Leclerc ait plus de difficultés à trouver cet équilibre : "C’est un challenge difficile et un ligne fine pour y arriver. Vettel est naturellement doué à cela, il l’a montré à Sotchi, mais c’est un peu plus difficile pour Leclerc."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less