Robson croit savoir ce qui cloche avec la Williams F1 et Latifi

Un problème de mental et d’adaptation pour le pilote ?

Recherche

Par Alexandre C.

22 mai 2022 - 13:56
Robson croit savoir ce qui cloche (...)

Dave Robson, directeur de la performance chez Williams, a un intitulé de poste bien difficile à assumer cette année à Grove encore : car l’équipe reste peut-être la plus lente du plateau (dernière ligne 100 % Williams à Barcelone).

Dans quels domaines sous-performe cette Williams F1 ? L’équipe le sait-elle de son côté avec précision et certitude ?

« C’est une bonne question. Je veux dire, cela varie un peu en fonction de la piste sur laquelle nous nous trouvons, mais il est certain qu’elle a quelques caractéristiques dans les virages que nous aurions préféré ne pas avoir. »

« Mais ce que nous avons fait au cours de la saison, c’est d’essayer de comprendre dans quelle mesure cela est dû aux choix que nous avons faits, et si nous aurions vraiment pu faire des choix différents - et donc s’il est possible de l’améliorer assez facilement. Lorsqu’un changement aussi important est apporté à la réglementation, il faut très rapidement déterminer ce qui est indésirable mais presque inévitable, et ce que nous aurions pu améliorer. »

« Nous avons donc travaillé sur ce point, nous avons maintenant une assez bonne idée, je pense, de ce que nous devons faire, de ce que les règlements nous permettent de faire, et nous sommes en train de finaliser la façon de le faire, ou la meilleure façon de le faire le plus efficacement possible. »

Il n’y a pas que la voiture qui pose problème : le second pilote de l’équipe, Nicholas Latifi, est régulièrement largement distancé par son coéquipier. Au point que des rumeurs de licenciement aient germé...

Là encore, où se situent les difficultés du Canadien ? Robson répond en évoquant d’abord le mental et sa capacité d’adaptation.

« Une autre bonne question : il a eu un peu plus de mal à s’y faire qu’Alex, je suppose. Alex est arrivé assez frais, ne sachant pas nécessairement à quoi s’attendre, que ce soit de Williams ou des nouvelles réglementations. Et son état d’esprit était juste de sauter dans la voiture et de s’y mettre et de faire face. Nicolas a tendance à penser beaucoup plus aux choses et, dès que les choses ne sont pas tout à fait comme il le souhaite, alors il lutte un peu plus. Et donc nous sommes encore en train de réfléchir à la manière exacte dont nous réglons la voiture en fonction des pneus sur un circuit donné, pour lui permettre de conduire la voiture comme il le souhaite. »

« Donc, il n’y a pas encore de déclic pour lui. Et évidemment, nous travaillons très dur avec lui pour trouver exactement comment tirer le meilleur parti de la voiture. »

Au contraire, Alexander Albon impressionne : il devançait même Fernando Alonso au classement avant le départ de ce Grand Prix à Barcelone. Est-il le nouveau George Russell de Williams ?

« Son attitude est exceptionnelle. Il est heureux de sauter dans la voiture, et de tirer le meilleur parti de ce qu’il a. Et, probablement le meilleur de tout, c’est son attitude pendant les courses qui a été remarquable. Nous n’avons pas eu de brillantes séances de qualification récemment, mais le dimanche, il trouve l’équilibre entre l’agressivité en attaque et la défense. Il s’y met, sait comment gérer les pneus et fait une très bonne course, ce qui nous permet d’être un peu plus flexibles sur la stratégie. Nous savons qu’il va réagir, faire face et tirer le meilleur de la voiture. Donc, c’est probablement la chose qui m’a le plus impressionné, c’est toute cette approche du dimanche. »

« Je suppose que c’est naturel de le comparer avec George. Pas seulement en raison de leur passage dans la Williams, mais de toute leur histoire. Je ne suis pas sûr qu’il soit nécessairement juste ou utile de faire des comparaisons. Je pense qu’ils sont différents. Mais les résultats en ce moment, sont probablement aussi bons, ou du moins aussi bons avec Alex. Il a énormément de talent. Pas seulement pour conduire la voiture, mais je dirais pour rassembler toute l’équipe et s’assurer que nous tirions le meilleur parti de tout ça chaque dimanche. Donc, il a un avenir très prometteur. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos