’Rien ne permettra’ à Mercedes F1 de rattraper son retard en Australie

Russell entre réalisme et optimisme à Melbourne

Recherche

Par Emmanuel Touzot

8 avril 2022 - 04:41
'Rien ne permettra' à Mercedes

Mercedes F1 va continuer à évoluer en tant que troisième force du plateau pendant encore un bon moment, selon George Russell. Le Britannique admet que l’équipe octuple championne du monde est très loin de Ferrari et Red Bull, et isolée devant le peloton.

"Nous sommes loin derrière Ferrari et Red Bull. Nous étions encore plus loin à Djeddah et nous comprenons pourquoi, mais lorsque nous avons optimisé les choses à Bahreïn, nous étions tout de même six dixièmes derrière" se souvient Russell.

"Nous espérons être plus proches ici à Melbourne. Nous devons combler cet écart, mais rien de substantiel ce week-end ne nous permettra de le faire. Cela prendra du temps. Nous devons être disciplinés et patients parce que nous sommes très loin derrière."

"Avec le plafond des coûts, nous ne pouvons pas nous permettre de jeter des choses et de faire des essais et des erreurs. Nous devons faire confiance au processus. Nous devons apporter les améliorations lorsque nous avons une confiance totale dans le fait qu’elles fonctionneront comme prévu."

Si les évolutions fonctionnent comme prévu, Mercedes F1 pourra remonter sur le peloton. En attendant, le team doit réussir à conserver sa place et à mieux exploiter sa W13 pour conserver sa place.

"Ce sera dans un certain nombre de courses. Il n’y a rien qui puisse nous remettre dans la lutte, nous devons juste nous assurer que nous maximisons le résultat qui est d’être la troisième équipe la plus rapide, et qu’aucune voiture de milieu de peloton ne se glisse devant. Ce sera le cas pour un certain nombre de courses."

Mercedes subit notamment un marsouinage difficile à contrôler, pour lequel l’équipe doit faire des sacrifices en matière de performance, mais Russell reste confiant : "Avoir la compréhension et la croyance que nous pouvons le résoudre est palpitant."

Lewis Hamilton a fait écho à l’espoir de son coéquipier d’être plus proche ce week-end en Australie, sur une piste où il a jusqu’à présent remporté toutes les pole positions de l’ère turbo-hybride.

"Je l’espère," a répondu Hamilton, lorsqu’on lui a demandé s’il pensait que Mercedes serait plus proche de Ferrari et Red Bull ce week-end. "Je suis vraiment excité de monter dans la voiture, naturellement. J’étais en effervescence… ce matin, juste super impatient de monter dans la voiture, d’essayer ce nouveau circuit, en espérant que ça se passe mieux ici ce week-end."

"En fin de compte, nous n’avons apporté aucune mise à niveau. La voiture est généralement la même que lors de la dernière course, mais à chaque petite course, nous faisons une petite amélioration et j’espère que ça ira un peu mieux ici. De plus, nous avons quatre zones DRS ce qui nous aide sur un temps au tour rapide. J’espère juste que nous pourrons avoir une belle course ici."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos