Formule 1

‘Rien de malveillant’ dans la pénalité infligée à Vettel selon Brawn

Il songe à rendre l’octroi des pénalités plus transparent

Recherche

Par A. Combralier

11 juin 2019 - 15:29
‘Rien de malveillant’ dans la pénalité

Dans sa chronique d’après-Grand Prix, Ross Brawn, le manager des sports mécaniques pour Liberty Media, est logiquement revenu sur l’événement-polémique du week-end : la pénalité de cinq secondes infligée à Sebastian Vettel, pour avoir rejoint la piste de manière peu sûre.

En dépit des évènements du dimanche, Ross Brawn commence par rappeler que Sebastian Vettel fut « la star du week-end. »

« Le pilote Ferrari a signé un tour brillant pour obtenir la pole, après un duel fantastique avec son principal rival, Lewis Hamilton. »

« Le dimanche, il s’est bien élancé, a contrôlé confortablement le premier relais en médiums, mais a semblé souffrir quand lui et Lewis Hamilton sont passés aux durs – qui ont semblé mieux convenir à la Mercedes. »

Est ensuite arrivé le moment de la petite sortie de piste de la Ferrari, l’instant décisif de la course…

« Au 48e tour, Sebastian Vettel a commis sa seule erreur du week-end. Une pénalité de cinq secondes lui a été infligée, même si Lewis Hamilton ne semblait pas avoir la vitesse de pointe qu’il fallait pour le dépasser en lignes droites. Mais Sebastian Vettel n’a pas créer un écart assez important pour effacer la pénalité. »

La pénalité était-elle justifiée selon Ross Brawn ? Prioritairement, l’ancien ingénieur appelle surtout au calme et envisage de rendre l’explication des pénalités aux fans plus détaillée et didactique.

« Je peux comprendre ce qu’a ressenti Sebastian Vettel, et je sais aussi que les commissaires ont un travail difficile à faire, puisqu’ils doivent rendre une décision en très peu de temps, alors que leur verdict peut changer le dénouement d’une course. Je ne veux ainsi pas donner une opinion sur le sujet, parce que, dans ma position, ce serait inadapté de le faire. »

« J’ai beaucoup de respect pour le travail des commissaires leur professionnalisme, et je crois qu’ils seraient les premiers à dire qu’ils souhaiteraient ne pas voir le dénouement d’une course décidé par une pénalité. »

« Dans le même temps, je peux comprendre à quel point ce doit être difficile pour les fans de comprendre pourquoi le pilote sur la première marche du podium, n’est pas celui ayant franchi le premier la ligne d’arrivée. C’est pourquoi la transparence est importante, quand il s’agit d’expliquer une décision des commissaires, surtout dans un sport aussi complexe que la F1. »

« Il pourrait donc être utile de travailler avec la FIA sur des solutions qui permettraient aux commissaires de mieux expliquer leurs décisions aux fans, et de détailler leurs motivations. »

« Cela dit, j’insisterais sur ce point : il n’y avait rien de malveillant sur une décision telle que celle-ci. Aucun des commissaires n’avait de motivations cachées, les fans peuvent en être certains. »

En définitive, Ross Brawn exhorte Sebastian Vettel et Ferrari à retenir du positif de week-end, et notamment du rythme qui fut enfin à la hauteur des Mercedes.

« Je peux comprendre la déception et la frustration ressenties par Sebastian Vettel. Il sent qu’on lui a volé une victoire méritée. Le plus important de ce week-end, cependant, c’est que les fans ont vu une performance remarquable du pilote Ferrari – que l’on n’avait peut-être pas vue depuis le Grand Prix de Belgique de l’an dernier. »

« Ferrari était en bonne forme à Montréal, donc il était essentiel, pour eux, de pouvoir compter sur un pilote de la classe et du talent de Sebastian Vettel. Ce fut le cas ce week-end. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less