Formule 1

Ricciardo veut que les pilotes soient davantage écoutés

"Nous sommes tous assez éduqués pour donner un avis"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

18 octobre 2019 - 09:22
Ricciardo veut que les pilotes (...)

Daniel Ricciardo estime que le GPDA a un rôle à jouer dans l’établissement des règles futures de la F1, et de la direction que prend la discipline. Selon lui, les pilotes et leur association ont enfin décidé de s’exprimer davantage, et c’est selon lui la solution pour que les décisions soient prises avec eux.

"Nous devons avoir plus voix au chapitre" a déclaré Ricciardo. "Nous ne sommes pas designers, mais en tant que pilotes, nous savons quoi dire aux designers. Nous savons pourquoi c’est difficile de dépasser, nous savons ce qui cause des difficultés derrière le volant."

"Durant les dernières années, le GPDA nous a davantage écoutés, mais je sens que cette année, on fait plus de bruit que jamais. Nous avons finalement réalisé que les choses n’allaient pas être faites sans que nous le fassions, car ils ne nous respectent pas si nous ne faisons pas de bruit."

Et les pilotes se sont exprimés car ils veulent que la F1 soit moins un business et plus une compétition : "Très souvent, ils pensent au business, et non au sport, et nous faisons plus attention au sport. Nous devons trouver des compromis, et nous pensons que ça va trop loin."

C’est notamment face à la proposition d’une course qualificative avec grille inversée que les pilotes ont fait front, et Ricciardo est d’accord avec Sebastian Vettel, qui parlait de cette idée comme une "connerie totale".

"C’est un pansement" assure l’Australien. "Si on se concentre par exemple sur la surchauffe des pneus quand on suit une autre voiture, et sur les perturbations aérodynamiques sur les pneus, nous n’avons pas besoin de grilles inversées, car on sera plus à même de suivre la voiture de devant."

Et de rejoindre Vettel et Lewis Hamilton, qui déclaraient que les règles étaient faites par des gens qui ne connaissent pas bien la F1 : "Nous avons l’impression que beaucoup de solutions sont proposées par des gens qui n’ont jamais piloté une voiture. On sent au moins que c’est la première fois qu’ils prennent des décisions."

"Mon expérience peut aider sur certains sujets, mais que ce soit notre deuxième ou notre dixième saison, nous sommes tous conscients de ce qui est bon pour la F1 et de ce qui ne l’est pas. Les gars plus anciens comme Seb, Lewis et Kimi [Räikkönen] ont un peu plus de poids. Mais nous sommes tous assez éduqués pour donner un avis."

Renault F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less