Formule 1

Ricciardo n’est pas encore totalement en phase avec sa MCL35M

Il s’interroge encore sur son style de pilotage

Recherche

Par Alexandre C.

4 novembre 2021 - 18:49
Ricciardo n’est pas encore totalement en

Une victoire à Monza, deux top 5 à Sotchi et à Austin, Daniel Ricciardo semble bien en meilleure forme en cette deuxième moitié de saison, chez McLaren, après une première moitié d’année si compliquée.

Depuis Spa, Daniel Ricciardo a même marqué 19 points de plus que Lando Norris, ce qui est très prometteur pour la suite de sa carrière chez McLaren.

Et pourtant, l’Australien sait bien qu’il n’a pas encore vraiment réussi à dompter à 100 % sa MCL35M. Même s’il a accueilli avec un grand sourire ses derniers résultats.

« Je ne dirais pas que c’est une surprise, je dirais qu’il y a toujours un élément de moi qui n’est pas, disons, en phase 10 sur 10 avec la voiture. Il y a des moments où j’essaie encore de m’adapter un peu au style McLaren. »

Et Daniel Ricciardo de donner une illustration concrète de son manque d’adaptabilité dans la McLaren : il se demande encore comment il va négocier certains virages du Mexique.

« Si je pense rapidement au Mexique, je ne suis pas vraiment sûr, avec les virages, du style que je vais devoir prendre... mais dans le deuxième secteur, et dans la section rapide, nous devrions être assez bons. »

McLaren n’a plus trop le choix pour performer ce week-end puisque Ferrari est à un souffle de l’équipe, dans la lutte pour la 3e place au classement des constructeurs.

Or non seulement Daniel Ricciardo se méfie de Ferrari, mais encore d’AlphaTauri pour ce week-end !

« Le fait est qu’en F1 cette année, où c’est si serré avec certaines équipes, parfois une écurie peut vous surprendre...

« AlphaTauri a montré à certaines courses qu’elle était devant dans le peloton, et parfois vous n’avez pas vraiment de réponse. Donc cette impression, ce n’est pas seulement moi qui l’ai, ce n’est pas seulement mon sentiment chez McLaren mais c’est le sentiment général. À Austin, je ne pense pas que ce soit si clair entre le milieu de grille et les top-teams - l’écart dans le peloton était assez grand. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less