Ricciardo : Si ça ne peut pas être moi, alors je suis content que ce soit Max

Daniel est heureux de l’ascension de son ancien équipier chez Red Bull

Recherche

Par Franck Drui

19 septembre 2022 - 13:57
Ricciardo : Si ça ne peut pas être (...)

Daniel Ricciardo et Max Verstappen formaient ensemble un duo dynamique chez Red Bull Racing, mais fin 2018, l’Australien a décidé de passer chez Renault F1.

L’histoire dira peut-être que l’Australien a fait le mauvais choix puisque Red Bull souhaitait le conserver à l’aube de sa nouvelle relation avec Honda. Mais aujourd’hui, c’est Verstappen qui profite des lauriers.

Pour celui qui est encore pilote McLaren F1 pour six courses, il n’y a pas d’amertume.

"La vitesse de Max était évidente dès le départ. Il a franchi un premier cap en 2018, la dernière année de notre collaboration. Cela devenait de plus en plus dur de le battre. Selon moi, dans sa tête, le tournant a été les Libres 3 à Monaco, quand il s’est crashé, se privant en conséquence d’une bonne position en qualifications."

"Ensuite, il a rapidement trouvé un moyen de résoudre ce problème mental. Parce que tout est dans la tête. Il a trouvé un moyen de mûrir très vite et beaucoup. Je pense donc qu’en 2018, il a probablement fait la plus grande transition, celui d’un jeune garçon à un homme. Une certaine maturité hors piste a rendu ses résultats sur la piste bien plus cohérents et constants."

Pour Ricciardo, il n’y a pas eu de lutte pour le titre mondial depuis son choix de quitter Red Bull mais il est heureux pour Verstappen.

"Le voir maintenant continuer sur cette lancée de 2018 et faire ce qu’il a fait, je me dis : ’si ça ne peut pas être moi, alors je suis content que ce soit lui’. Parce qu’au moins j’ai eu l’impression de pouvoir me battre contre lui et ça fait du bien."

"Et personne ne saura jamais si j’aurais pu continuer à lui tenir la dragée haute !" conclut Ricciardo dans un éclat de rires légendaire.

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos