Formule 1

Ricciardo se rappelle des coups de fil ’assassins’ de Helmut Marko

Ce n’était pas tendre

Recherche

Par Emmanuel Touzot

1er juin 2019 - 11:47
Ricciardo se rappelle des coups de (...)

Daniel Ricciardo se souvient des coups de téléphone, souvent assassins, de Helmut Marko. Il explique que le consultant Red Bull Motorsport ne se laissait jamais faire et n’hésitait pas à rentrer dans le vif du sujet avec ses pilotes.

"C’était toujours très passionné" avoue Ricciardo.

"Il se souciait de tout ça et parce qu’il s’en souciait, il était très dur et ferme. A chaque fois que je finissais une conversation avec lui au téléphone, je savais à quoi m’en tenir et il y comptait bien, donc ça m’a fait beaucoup grandir, et vite. Je le respecte beaucoup pour cela."

"Ce n’était pas toujours bien de voir son nom apparaître sur le téléphone. ’Est-ce que je veux répondre ?’ Mais vous vous rappeliez que si vous ne répondiez pas à ce moment-là, il faudrait le faire plus tard. Parfois vous écoutiez, hochiez la tête et acceptiez."

C’était exactement la situation de l’Australien en 2010, après une blessure à vélo qui a failli lui faire perdre le soutien Red Bull en 2010.

"Environ deux semaines avant le test, j’ai fait une chute sur mon VTT et je me suis fracturé le poignet."

"Je savais que je ne pourrais pas faire le premier test. Je pouvais à peine bouger la main, mais je suis allé à Jerez en Espagne pour essayer de montrer que j’allais au moins essayer. J’ai fait le tour de piste et je suis revenu directement aux stands. J’ai juste dit ’désolé les gars, je ne peux pas’. Puis mon téléphone a sonné."

"Helmut m’a dit ’Que s’est-il passé ?’, et j’ai répondu ’J’ai vraiment essayé, je n’ai pas pu, je suis désolé mais je vais laisser guérir et ne t’inquiète pas, je serai prêt pour la première course’. Je savais que ça allait être difficile parce que les mots suivants étaient, après beaucoup de silence... ’tu es un idiot’, et il a raccroché."

Finalement, tout a bien fini pour l’Australien : "J’ai fait le test suivant à Magny-Cours, c’était probablement une dizaine de jours plus tard et je me souviens de toutes les épingles à cheveux, je n’arrivais pas à faire assez de rotation avec mon poignet donc j’étais comme vec une seule main. J’ai décroché la pole position lors de la première course, donc c’était très bien."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less