Ricciardo sait qu’il n’a ’pas de garantie’ pour un avenir en F1

L’Australien en fait quand même sa priorité pour la saison 2023

Recherche

Par Emmanuel Touzot

1er septembre 2022 - 17:23
Ricciardo sait qu'il n'a (...)

Daniel Ricciardo espère rebondir à Zandvoort après un week-end compliqué en Belgique. Le pilote McLaren F1 s’élançait en quatrième ligne à Spa-Francorchamps, mais il a terminé loin des points. Peu aidé par une stratégie ratée, il a toutefois manqué de rythme lors de toutes les phases de course, mais essaie de relativiser.

"C’est comme on le fait toujours, malheureusement j’ai l’habitude des mauvais week-ends !" sourit Ricciardo. "Je m’autorise à analyser et à être un peu déprimé le dimanche après la course. Mais dès le lundi, c’est un nouveau départ et je regarde vers l’avant. Il faut être discipliné et tourner la page, et se demander ce que l’on peut faire pour que ce soit mieux."

L’Australien est désormais au centre des rumeurs de transferts, puisque McLaren l’a officiellement libéré la semaine dernière. Son nom est évoqué chez Alpine, Haas F1 et Williams, et il explique qu’il faudra plusieurs semaines pour régler son futur.

"Je pense que ça va être en cours au moins pour les prochaines semaines. Avec tout ce qui se passe, je ne veux pas précipiter ma décision, je veux voir la situation quand la poussière retombera. Je pense que j’aurai une meilleure idée après cette triple course."

"Le mieux que je puisse faire, c’est dire aux fans que je veux toujours le faire. C’est la partie positive que je veux leur communiquer, mais je sais aussi qu’il n’y a pas de garantie. Quand je le saurai, vous le saurez, je ne garderai pas de secret, mais il faut encore du temps."

Les rumeurs de son arrivée en IndyCar sont, selon lui, infondées. Ricciardo aime ce championnat mais ne se voit pas faire une saison complète, notamment à cause des ovales, mais aussi parce qu’il aimerait finir ce qu’il a commencé en F1.

"Les ovales font peur ! Je dirais actuellement que je suis plus un fan d’IndyCar. Ce n’est peut-être pas que je ne suis pas intéressé, mais je sens toujours que j’ai une histoire non finie ici. Je suis fier de ce que j’ai fait dans ce sport, mais je pense que je peux donner un peu de Daniel en plus en F1."

Il assure toutefois qu’il ne se laisse pas du temps par peur de prendre une décision ou par excès de confiance : "C’est là que j’en suis, je ne veux ni avoir trop confiance ni avoir des œillères, mais je veux essayer de continuer ici avant d’investir du temps ailleurs."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos