Ricciardo s’attendait à des F1 2022 ’plus difficiles à piloter’

Le règlement est une bonne surprise pour le pilote McLaren

Recherche

Par Emmanuel Touzot

25 février 2022 - 10:01
Ricciardo s'attendait à des F1 (...)

Daniel Ricciardo a connu une bonne surprise à Barcelone après sa première journée au volant de la McLaren MCL36. L’Australien avait peur de découvrir une F1 2022 rétive, et a rapidement pris la mesure de sa nouvelle monture, qui répond à un règlement entièrement revu.

"Je m’attendais probablement à pire dans la voiture, ou à une voiture un peu plus difficile à piloter" note Ricciardo. "Mais jusqu’à présent, c’est plutôt équilibré et il y a vraiment de l’adhérence. Nous voyons déjà des voitures en dessous des 1’20, donc il y a des temps au tour assez rapides à venir. C’est assez vite pour un début."

Il se satisfait aussi d’avoir pu rouler sans problème, avec 126 tours au compteur : "Je pense qu’avec les tests, la première chose que vous voulez faire est un grand nombre de tours. Donc, faire bien plus de 100 tours lors de ma première journée était vraiment bien. Et avoir la fiabilité, c’est toujours sympa."

"La seule chose que vous voulez lors d’une première séance de trois jours, ce sont des tours. Nous avons eu deux jours avec plus de 100 tours, donc nous sommes en bonne position du point de vue de la fiabilité et plus nous faisons de tours, plus nous pouvons tester et apprendre de choses de la voiture. Nous sommes bien placés, je le crois."

Ne pas tirer de conclusions sur les performances

En revanche, il relativise les propos de George Russell, qui se disait impressionné par McLaren et Ferrari : "Il est difficile de vraiment juger qui est en tête pour le moment, c’est sûr. Nous semblons être dans la bonne fenêtre pour les chronos, mais on ne peut pas dire plus."

"Je ne pense pas que Mercedes et Red Bull aient vraiment tenté quoi que ce soit, elles n’ont pas montré leurs cartes pour le moment, donc je ne regarde pas trop. Ferrari a l’air solide, ils ont toujours l’air bien. Mais j’essaie de ne pas trop lire dans les chronos pour le moment."

"Il est encore tôt et nous devons nous concentrer sur nous-mêmes. Il y a certainement de bonnes choses que je ressens dans la voiture et, comme toujours, des choses sur lesquelles travailler. Nous avons commencé avec une bonne base, c’est déjà ce qu’on peut dire à ce stade."

Une forme physique à retrouver

Le retour au volant a été quelque peu difficile en termes de condition physique, mais la longue journée l’a remis dans le bain : "J’ai un peu mal mais ça va. Il faut juste remonter dans la voiture et recommencer à mettre votre corps et ces sensations en marche."

"Cela ne fait que deux mois. L’intersaison a été un peu plus courte à cause d’une fin très tardive la saison dernière, donc ça n’a pas semblé trop étranger à mon corps, mais il y a toujours un peu de choc pour l’organisme."

Alors que le conflit entre la Russie et l’Ukraine a été lancé hier, certains pilotes dont Sebastian Vettel ont assuré qu’ils ne se rendraient pas à Sotchi si le Grand Prix de Russie était maintenu. Ricciardo n’a pas souhaité commenter précisément.

"Pour être honnête, je viens d’entendre certains des commentaires de Seb. Je n’ai franchement pas grand chose à commenter. Je pense que, pour l’instant, c’est entre les mains de la F1 et de la FIA et il n’y a rien à dire de mon côté maintenant."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos