Ricciardo préfère se préparer à une saison difficile avec McLaren

Être prêt mentalement à vivre des mois compliqués

Recherche

Par Emmanuel Touzot

3 avril 2022 - 17:39
Ricciardo préfère se préparer à une (...)

Daniel Ricciardo se prépare à une saison difficile, et à une période de travail intense pour McLaren. Bien qu’il ait confiance en son équipe, l’Australien sait aussi que la F1 est un sport redoutable, avec une concurrence affûtée, et il préfère être prêt à une série de courses difficiles, pour ne pas être pris au dépourvu.

"Oui, je le pense, il faut le faire mentalement" a déclaré Ricciardo. "Si dans deux courses, nous nous battons pour le top 5, nous l’accepterons et ce sera un bonus. Mais je pense que mentalement, pour rester calme, détendu et raisonnable, il faut réaliser que nous ne sommes pas à la recherche de trois ou quatre dixièmes."

"C’est plus d’une seconde si nous voulons nous battre pour la victoire. Donc je doute que ça vienne du jour au lendemain. Nous devons juste être patients. Et je pense que pour le bien-être de l’équipe, il est important de le faire. Il est trop tôt pour faire du grabuge."

Ricciardo espère toutefois que McLaren parviendra à combler son retard sur la concurrence, et a toute confiance en l’équipe de management de l’équipe anglaise. Il note que peu de changements pourraient drastiquement redresser la situation.

"Si ça vient, ça viendra un peu plus tard que ce qui est certainement souhaité. Sans vouloir m’avancer, si nous devions gagner une course à un moment donné cette année, je ne serais pas vraiment surpris, parce que je crois toujours en l’équipe et aux processus que nous avons mis en place."

"Je pense que nous avons les personnes en place pour faire le travail. Et je sais que je fais confiance à 100% à des gens comme Andreas [Seidl]. Évidemment, il y a une semaine, c’était un peu un mode de crise. Je pense que nous nous en sommes rapidement sortis."

"Mais il est vrai que nous devons redresser le navire et je pense qu’il est l’un des meilleurs éléments pour le faire. Donc, demandez-moi dans six mois et peut-être que je ne serai pas surpris de la situation dans laquelle nous sommes."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos