Ricciardo n’a ni regrets ni jalousie de voir Verstappen champion

Il est toujours heureux d’avoir quitté Red Bull à un moment

Recherche

Par Emmanuel Touzot

13 février 2022 - 10:35
Ricciardo n'a ni regrets ni (...)

Lors de la présentation de la McLaren MCL36 vendredi soir, Daniel Ricciardo a été interrogé sur sa possible frustration de voir son ancien équipier chez Red Bull, Max Verstappen, devenir champion du monde de F1 en 2021.

Mais le pilote McLaren ne ressent rien de cela, car il ne pense pas qu’il aurait été au meilleur niveau s’il était encore dans son ancienne équipe.

"Non... je ne dis pas non par irrespect pour Red Bull, car ils m’ont donné beaucoup" explique Ricciardo. "Ils ont rendu beaucoup de choses possibles pour moi. J’y ai été pendant cinq ans et j’avais la sensation d’avoir atteint un point où j’avais besoin de quelque chose de frais."

"Bien sûr, en 2021, ils ont remporté le titre pilotes. Mais, si j’y avais fait une année de plus en 2019, une autre en 2020 puis en 2021, je ne suis pas sûr que j’aurais été une meilleure version de moi-même. Donc, si j’étais encore là-bas, peut-être que je n’aurais même pas été proche de me battre pour le titre."

Rien n’a fait regretter à l’Australien d’avoir pris la décision, en 2018, de quitter l’équipe de Milton Keynes. Bien que sa carrière en F1 ait été plus difficile depuis, avec une seule victoire en trois saisons, il juge qu’il a fait ce qui était le mieux pour lui, et apprécie de voir son ancienne équipe gagner.

"J’avais besoin d’un peu de changement et, bien sûr, il y a eu quelques difficultés au cours de ce changement (chez Renault F1). Mais honnêtement, je ne regrette pas les changements que j’ai vécus ou la décision que j’ai prise à l’époque."

"Tout cela fait partie du sport, et évidemment, il faut apprendre à mieux se connaître et à grandir. Mais je n’ai pas eu de pensées du genre ’qu’est-ce qui aurait pu se passer’ lorsque j’ai vu Max remporter le titre l’année dernière."

"Je n’ai pas eu ces sentiments où j’aurais voulu me morfondre. Au contraire, j’étais heureux pour eux de les voir revenir au sommet. Et si ça ne peut pas être moi, alors je suis heureux que ce soit eux."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos