Ricciardo : Mon contrat court jusque fin 2023 et je vais l’honorer

Daniel ne semble pas prêt à laisser son baquet à Piastri

Recherche

Par Olivier Ferret

3 août 2022 - 09:46
Ricciardo : Mon contrat court (...)

On a largement passé le cap de la mi-saison et l’avenir de Daniel Ricciardo est toujours dans les rumeurs. Et après le Grand Prix de Hongrie, un dénouement chez Alpine F1 nous laisse à penser que le l’Australien devra bien laisser sa place à son compatriote, Oscar Piastri.

En effet, Piastri a affirmé qu’il ne roulerait pas pour Alpine la saison prochaine et il n’y a qu’une équipe aussi bonne ou meilleure (selon les courses) qui aurait pu l’attirer, c’est McLaren.

Avant de partir en pause estivale, lorsqu’on lui a demandé si cet été pourrait être propice à une réflexion sur son avenir, Ricciardo ne donnait pas le moindre signe de vouloir abandonner son baquet.

"Je n’en ai pas fini avec la Formule 1. Mon contrat court jusqu’à la fin de 2023 et je vais l’honorer. Je ne penserai à rien d’autre jusqu’à ce que j’aie des poils gris dans ma barbe," lance-t-il.

"Après les vacances, je vais généralement mieux. J’espère que tout se mettra bientôt en place, comme ce fut le cas à Monza l’an dernier. Ce fut un excellent week-end après un été reposant. Partir en première ligne à côté de Max, mener la course et gagner. Fantastique."

"Je veux revivre cela et cela me motive. Je suis peut-être loin du podium maintenant, mais je sais que je saisirai l’opportunité quand elle se présentera."

L’année dernière, il avait été ouvert et honnête à propos de sa famille et ses amis qui lui ont manqué. Mentalement, est-ce que cela va mieux maintenant de ce côté ?

"Oui, c’est un paramètre en moins dans l’équation de ma stabilité en tant que pilote ! Je suis content que nous puissions vivre plus normalement. C’était terrible. Nous ne pouvions presque rien faire en dehors de la piste. Mes parents étaient invités à Silverstone. Leur premier voyage depuis la pandémie. C’était cool."

"Bien sûr, c’est aussi une question de travail acharné pour moi, mais c’est bien de couper un week-end de course en se relaxant avec des connaissances. Dîner ensemble ou quelque chose comme ça. Les amis reviennent, donc je dois vraiment commencer à être plus performant sur la piste."

"D’ailleurs mes amis veulent venir à Zandvoort. Y a-t-il encore de la place là-bas ?"

Lorsqu’on lui signale que c’est "sold out" depuis 2 ans, Ricciardo répond que "c’est dommage. J’ai entendu dire qu’on construisait plus de tribunes."

"L’année dernière c’était vraiment écrasant, cette marée orange et l’ambiance. Et puis le nombre de spectateurs était encore limité à cause du Covid. C’était comme si nous, en tant que pilotes, étions au cœur d’un festival. Même assis dans votre voiture dans la voie des stands, vous entendiez de la musique et vous voyiez une foule danser. Zandvoort va encore être incroyable en septembre mais je vais devoir dire non à mes amis. Pas question de leur acheter des billets à 5000 euros pièce, faut pas déconner !"

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos