Ricciardo : Les zones grises du règlement rendent la tâche des commissaires compliquée

Les pilotes ne sont pas forcément toujours d’accord entre eux

Recherche

Par Paul Gombeaud

4 mars 2022 - 14:20
Ricciardo : Les zones grises du (...)

La saison 2021 de Formule 1 a démontré à quel point il était difficile pour les commissaires d’être constants dans leurs décisions, notamment dans le choix des pénalités à donner aux pilotes lorsqu’ils commettent une infraction au règlement.

Max Verstappen n’avait par exemple pas reçu de pénalité à Interlagos alors qu’il était sorti au large et avait emmené Lewis Hamilton avec lui, alors que ce fut le cas lors de la manche suivante disputée en Arabie Saoudite.

Le pilote McLaren Daniel Ricciardo estime ainsi qu’il y a trop de zones grises dans le règlement actuel pour que les sanctions soient appliquées de la même façon à chaque fois.

"Ce n’est jamais facile," a commenté l’Australien. "Chez les pilotes, nous sommes tous d’accord concernant les grandes lignes sur ce que doit être la course, mais nous avons toujours des désaccords sur ce qu’est obliger ou non un concurrent à sortir de la piste."

"Ce n’est donc même pas clair entre nous, ce qui rend la tâche plus compliquée."

Ricciardo attend ainsi des nouveaux directeurs de course de la FIA, Eduardo Freitas et Niels Wittich, qu’ils aident à éclaircir ces zones d’ombre.

"Tout ce que nous voulons est davantage de clarté sur ce qui peut être fait ou non. Nous espérons que les deux nouveaux directeurs de courses nous aideront à résoudre ces zones grises."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos