Ricciardo : Le bol d’air frais dont j’avais besoin !

L’Australien a enfin pu rentrer chez lui cet hiver

Recherche

Par Paul Gombeaud

15 février 2022 - 12:14
Ricciardo : Le bol d'air frais (...)

Alors qu’il n’avait pas pu rentrer en Australie depuis Juin 2020 à cause de la pandémie mondiale de COVID-19, Daniel Ricciardo a enfin pu passer du temps en famille lors de la trêve hivernale cette année. Le pilote McLaren a d’ailleurs admis avoir souffert du mal du pays durant la saison 2021 de Formule 1, durant laquelle il a souvent peiné à afficher son meilleur niveau.

Ricciardo a dans un premier temps été contraint d’effectuer deux semaines à l’isolement une fois en Australie, les restrictions étant toujours très sévères sur cette grande île située en Océanie, mais il a profité de ce temps-là pour maintenir sa condition physique, notamment grâce à un vélo d’intérieur et des contacts permanents avec son entraîneur personnel, Michael Italiano.

Et une fois les deux semaines écoulées, le vainqueur du dernier Grand Prix de Monza a enfin pu retrouver ses proches.

"C’était génial de rentrer," a déclaré Ricciardo vendredi dernier lors de la présentation de la nouvelle McLaren MCL36.

"Tout n’a pas été si simple, car j’ai dû regarder le plafond de mon hôtel pendant deux semaines. Mais sortir et enfin pouvoir serrer Maman et Papa dans les bras et tout le reste, c’était vraiment bien."

"En dehors de la quarantaine, je suis resté quatre semaines à la maison, la plupart du temps en famille. Je faisais donc des choses assez simples, comme renouer le contact."

"C’était le bol d’air frais dont j’avais besoin. C’est toujours difficile de partir et j’en ai certainement souffert en 2021."

Le pilote McLaren est désormais de retour en Europe alors que le début de saison approche, mais il ne devrait en théorie pas avoir à attendre trop longtemps pour retourner à la maison. Le Grand Prix d’Australie fera en effet son retour au calendrier de la F1 au mois d’Avril après deux ans d’absence, avec un tracé modifié du côté de Melbourne.

"Je suis excité à l’idée de courir de nouveau à la maison, qui plus est suite aux modifications apportées au tracé, et si ces nouvelles voitures nous permettent effectivement de réaliser davantage de dépassements, nous pourrions avoir un Grand Prix de Melbourne très différent de ceux des années précédentes."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos