Formule 1

Ricciardo : La F1 ne doit pas être une question de vie ou de mort

"C’est un sport, pas de la roulette russe"

Recherche

Par Olivier Ferret

30 août 2021 - 15:51
Ricciardo : La F1 ne doit pas être (...)

Daniel Ricciardo a répondu à ceux qui estimaient que la Formule 1 aurait dû lancer le Grand Prix de Belgique hier.

C’est davantage la visibilité quasi nulle que la quantité d’eau sur la piste qui a empêché les F1 de prendre un départ sans voiture de sécurité, lancé ou non. Et pour le pilote McLaren c’est le bon choix : le temps est fini où on joue avec la vie des pilotes.

"On m’a dit après la course que si les 20 meilleurs pilotes du monde ne peuvent pas courir sous la pluie alors ils doivent changer de métier," s’offusque Ricciardo.

"Ma réponse la plus simple, et la plus polie, sans essayer de paraître intelligent, c’est que c’est juste de la physique, de la simple physique que la voiture ne restera pas sur la route."

"Pourrions-nous aller plus lentement alors comme d’autres l’ont dit ? Je suppose que nous pourrions. Mais alors le problème est que parce que nous roulons plus lentement, il y aura des pilotes qui tenteront quelque chose qui dépasse les capacités physiques de la voiture. C’est humain. Et ensuite vous aurez un incident plus important."

L’Australien ajoute : "il y a un changement dans la façon de penser. Je n’étais pas là à l’époque où il était normal que des décès surviennent dans le sport. Je suis sûr que c’était difficile à accepter, mais parce que cela arrivait régulièrement, c’était en quelque sorte normal."

"Et avec ce que je sais maintenant, aurais-je couru dans les années 60 ? Non. C’est un sport, pas de la roulette russe."

"Nous aimons le risque, mais quand il s’agit de vie ou de mort, cela n’en vaut pas la peine. Nous roulons toujours dans un sport qui reste dangereux et nous évoluons à la limite de ce danger. Il y a cependant une différence entre danger et insécurité."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less