Ricciardo : ’L’expérience nous a aidés’ à redresser la barre

Le pilote RB F1 avait connu un début de saison difficile

Par Emmanuel Touzot

16 mai 2024 - 19:10
Ricciardo : 'L'expérience nous

Daniel Ricciardo révèle avoir réussi à profiter de son expérience pour éviter de s’inquiéter, quand il a manqué de performance en début d’année. Le pilote RB F1 a gardé confiance en ses capacités, et s’est également concentré sur le travail avec son ingénieur Pierre Hamelin, et sur rien d’autre.

"Je pense, parce que je suis passé par là, et avec le recul, que les moments difficiles ont été importants" a déclaré Ricciardo.

"Je repense à certaines périodes de McLaren et c’est pourquoi il était si important d’avoir un peu de temps libre l’année dernière, parce que je me disais que si je revenais, je ne devais pas retomber dans ces pièges."

"C’est ce que je craignais lors des premières courses de cette année, parce que je me sentais bien, j’étais confiant - je me sentais parfaitement bien. Je ne me posais pas de questions. Bien sûr, je me demandais parfois pourquoi nous n’avions pas le rythme, mais je ne me demandais pas si j’avais perdu le fil ou si je manquais de temps."

"C’était tellement important, parce que je craignais que l’équipe ne commence à paniquer. Il fallait rester sur la bonne voie, ne pas devenir fou. Nous n’avons pas trop écouté les commentaires des autres et on se disait que tout allait bien, que tout allait finir par s’arranger."

"L’expérience nous a aidés. On ne peut évidemment pas contrôler la narration partout, mais au moins avec moi et mon ingénieur, il était très important que nous restions proches l’un de l’autre. Et j’ai en quelque sorte bloqué certaines choses qui n’ont pas d’importance."

RB F1 n’a pas encore le rythme pour remonter

Ricciardo a connu un week-end hétérogène à Miami, avec une très bonne phase de Sprint et une qualif et une course compliquées. Il explique où se situent encore ses difficultés actuellement, et pourquoi la qualif ratée le samedi a condamné sa course.

"Ce n’est pas la même chose dans le trafic. J’ai pu utiliser le rythme, avoir une piste dégagée et utiliser l’appui et l’adhérence de la voiture, mais dans les batailles et avec de l’air sale, nous avons du mal."

"Cela nous ramène aux qualifications, qui sont très importantes. J’étais mécontent de l’adhérence que j’avais avec ce train de pneus, mais je me regarde toujours en face et j’aurais pu faire un peu mieux ici et là, donc je me tiens toujours responsable de ce genre de séances."

"Nous savons que nous sommes rapides, mais nous ne le sommes pas assez pour partir à l’arrière et nous frayer un chemin dans le peloton. Nous ne le sommes tout simplement pas, donc nous devons mieux nous qualifier."

RB F1 Team - Visa Cash App

Recherche

Info Formule 1

Photos

Vidéos