Ricciardo : Je n’ai pas oublié comment piloter en six mois

L’Australien veut ’rafraichir la mémoire’ de certains observateurs

Recherche

Par Paul Gombeaud

8 juin 2022 - 08:53
Ricciardo : Je n'ai pas oublié (...)

En difficulté depuis qu’il a rejoint McLaren F1 l’année dernière, Daniel Ricciardo a été mis sous pression par son PDG Zak Brown qui a laissé entendre que l’Australien, lié à l’équipe de Woking jusqu’à fin 2023, n’avait pas répondu aux attentes et qu’il existait des clauses de sortie dans son contrat.

Et si Ricciardo admet que cette passe difficile pouvait l’affecter sur le plan personnel, il ne pense pas pour autant avoir oublié comment piloter les voitures les plus rapides du monde.

"Il y a des hauts et des bas et parfois je me rabaisse. Mais à d’autre moments je suis plein d’énergie et motivé et je veux donner tort à beaucoup de gens, tout en me prouvant des choses à moi-même," a expliqué le pilote McLaren F1 à Crash.

"La plupart du temps j’essaie de garder le sourire dans une telle situation, car l’année dernière je me suis vraiment posé certaines questions. Dès le mois d’Avril ou Mai, il y avait des articles disant que j’étais perdu, mais six mois plus tôt en 2020 j’étais considéré comme l’un des meilleurs pilotes de la saison."

"La réalité est que je n’ai pas oublié comment piloter en six mois, je n’ai pas perdu ma compétitivité, je savais que c’était juste un moment difficile et que je m’en sortirais."

Si Brown n’est donc pas satisfait de ses résultats, Ricciardo affirme qu’il est suffisamment sévère avec lui-même pour savoir quand il n’est pas assez performant.

"Personne d’autre que moi ne peut aller dans ma tête, alors ça ne change rien qu’on me dise de me sortir les doigts du c** car je me le dis déjà."

"Le plus important pour moi est de me prouver à moi-même ce dont je suis capable. Et au sujet de Monza, les gens commencent à dire ’oh, c’était une exception’. Mais vous ne gagnez pas en F1 par hasard, ça n’arrive pas par magie. Vous devez tout exécuter à la perfection durant un weekend de course."

"Pour faire court, je sais de quoi je suis encore capable et je crois en moi à 100%. Même si ce ne fut pas toujours le cas l’année dernière, ça l’est désormais. C’est facile de prendre un résultat brut et de dire que ’rien n’est différent’, mais je l’affirme."

"Je pense que les gens ont tendance à oublier, je suis donc excité à l’idée de leur rafraîchir la mémoire."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos