Ricciardo : J’aime toujours la Formule 1 plus que tout

L’Australien veut "chasser les doutes" au sujet de sa motivation

Recherche

Par Paul Gombeaud

22 juillet 2022 - 17:32
Ricciardo : J'aime toujours la (...)

Lorsque Daniel Ricciardo décidait de rejoindre McLaren F1 en 2021 pour trois saisons, il ne s’imaginait probablement pas se retrouver dans la position difficile qui est la sienne actuellement.

Alors que nous avons passé le cap de la mi-saison, l’Australien n’a enregistré que trois arrivées dans le top 10 jusqu’ici. Au championnat, ses 17 points pèsent peu, très peu même comparé aux 64 unités récoltées par son coéquipier, Lando Norris.

Juste avant le Grand Prix de Monaco, le PDG de McLaren Zak Brown affichait publiquement le fait qu’il n’était pas satisfait du rendement de l’Australien. Pire, il laissait entendre que si la situation ne s’améliorait pas, Ricciardo pourrait même être menacé de ne plus piloter pour l’équipe de Woking en 2023.

Sur les réseaux sociaux, l’Australien a récemment fait une mise au point et affirmé qu’il faudrait compter avec lui en 2023 car il n’avait aucune intention de quitter le sport. Il est d’ailleurs revenu sur ses déclarations dans le paddock du Paul Ricard.

"Publier cette déclaration revenait en quelque sorte à dire ’je décide de mon futur’. Evidemment, les gens se disent ’que fait-il, que va-t-il se passer, sera-t-il encore là, a-t-il envie d’être là ?’ et tout ça. Non. J’ai envie d’être là. Et pas juste dans le sport, mais avec McLaren."

"Ce n’est pas un défi que je compte abandonner, c’est aussi simple que ça. Je dirais que le contrat est sous mon contrôle, je compte le poursuivre."

"Si vous n’affichez pas votre positon clairement, certaines personnes ne savent pas ce que vous ressentez. Bien sûr, je suis un pilote convaincu qu’il peut gagner et si ce n’était pas le cas, les gens se diraient probablement ’où a-t-il la tête, à quoi pense-t-il ?’"

"Ces déclarations servent donc d’une certaine manière à rappeler à l’équipe, qui se défonce pour moi, que je suis impliqué à 100% et que je veux le faire, et que je pense pouvoir y arriver. Il est important de le faire régulièrement afin de chasser le moindre doute."

"Je pense aussi à toutes les personnes qui travaillent à l’usine et qui ne viennent pas sur le circuit, elles pourraient lire la presse et se dire ’que va faire Daniel ?’ Il est donc important qu’elles connaissent mes intentions et qu’elles l’entendent de ma bouche."

Malgré toutes ces questions au sujet de son avenir, Ricciardo affirme qu’il ne se laisse pas perturber. Au contraire, cette période compliquée n’a en rien altéré son amour pour la F1.

"J’aime toujours ça. Même s’il y a des jours où je la déteste d’une certaine manière, je l’aime encore. Les difficultés me motivent à retrouver l’avant du peloton, à trouver une solution. Je l’aime donc toujours plus que tout."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos