Ricciardo : Impossible de viser mieux que les points sans évolution majeure

Norris est lui très pessimiste pour la suite de la saison de McLaren

Recherche

Par Paul Gombeaud

30 mars 2022 - 09:20
Ricciardo : Impossible de viser (...)

McLaren F1 a vécu un weekend bien plus favorable à Djeddah qu’à Bahreïn, récoltant quelques points grâce à la septième place de Lando Norris et affichant un rythme bien plus cohérent que lors de la manche d’ouverture.

Daniel Ricciardo, qui a lui dû abandonner mais qui luttait aussi pour une place dans le top 10, souhaite cependant garder les pieds sur terre et affirme que si le résultat a été meilleur en Arabie Saoudite, c’était en raison "des caractéristiques du circuit."

L’Australien espère malgré que tout que la "course épouvantable de Bahreïn" ne sera pas amenée à se répéter mais explique que sans évolution majeure sur la MCL36, il serait difficile pour McLaren de viser autre chose qu’une entrée dans les points en course.

"Nous n’avions pas grand chose," a déclaré l’Australien au sujet des nouveautés à Djeddah. "Nous avons pu améliorer le problème des freins qui nous a tant pénalisés à Bahreïn. Mais je pense avant tout que nous étions sur un circuit qui nous convenait davantage."

Ricciardo espère maintenant que son équipe pourra à nouveau se battre pour les points lors du Grand Prix d’Australie qui aura lieu dans maintenant moins de deux semaines. Ce sera également l’occasion pour le pilote McLaren de retrouver sa course à domicile après deux ans d’absence au calendrier.

"En Australie, nous serons de nouveau sur une piste rapide et fluide, notamment en raison des changements qu’ils ont effectués, alors peut-être que nous pourrons à nouveau nous battre pour les points. Je sais que ce ne sont pas de grandes ambitions, mais c’est ce que nous pouvons viser pour le moment."

"Jusqu’à ce que nous ayons reçu des évolutions importantes, je pense que tout résultat dans le top 10 sera comme une victoire pour le moment."

Norris plus pessimiste que jamais pour McLaren F1

Lando Norris a rejoint les propos de son coéquipier australien. Il estime lui aussi que le tracé de Djeddah convenait mieux à la MCL36 et que c’est ce qui explique le gain de performance. Et pour la suite de la saison, le Britannique ne semble pas vraiment confiant...

"Honnêtement, la différence du weekend était la piste. A part ça, nous n’avons pas changé grand chose mais cela montre à quel point la voiture peut performer de manière différente d’un circuit à l’autre et quelles sont ses forces et ses faiblesses."

"Nous avons énormément de travail à accomplir. Si nous retournions à Bahreïn la semaine prochaine, nous serions à nouveau éliminés en Q1. Il n’y a donc pas vraiment de positif à retenir."

"Disons que sur toutes les pistes similaires à Barcelone, nous pouvons avoir l’espoir d’être raisonnablement compétitifs et de marquer quelques points."

"Je ne suis en revanche pas du tout confiant pour les tracés plus lents et plus techniques comme Monaco ou Budapest. Sur ces circuits là, nous ne serons pas compétitifs du tout."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos