Ricciardo évoque le moment où Verstappen ’devenait un pilote plus complet’

Il n’est pas surpris par la réussite de son ancien coéquipier

Recherche

Par Paul Gombeaud

18 octobre 2022 - 17:09
Ricciardo évoque le moment où Verstappen

Ancien coéquipier de Max Verstappen chez Red Bull entre 2016 et 2018, Daniel Ricciardo affirme ne pas être surpris par la réussite actuelle du Néerlandais, qui vient juste de décrocher son deuxième titre mondial consécutif en Formule 1.

Le pilote Red Bull a été souverain et impeccable cette saison, ce qui contrastait avec sa lutte face à Lewis Hamilton remportée in extremis en 2021. Mais selon Ricciardo, c’est durant la saison 2018 que Verstappen franchissait un cap important dans sa carrière.

"Je pense qu’il a clairement franchi une étape durant la dernière saison où nous étions coéquipiers en 2018. Lors des cinq ou six premières courses de l’année, il était souvent dans le mur et connaissait beaucoup d’accidents, principalement en raison de ses propres erreurs," a déclaré le pilote australien.

"Puis au cours de cette année-là, il avait comme une prise de conscience et passait un cap en termes de maturité, ce qui était assez normal puisque nous passons tous par là. Je dirais que c’est à la mi-saison de cette année-là qu’il devenait un pilote plus complet."

Comme l’ensemble des observateurs, Ricciardo a lui aussi constaté les différences de pilotage chez Verstappen entre 2021 et 2022, la lutte de cette année ayant été beaucoup moins intense grâce à son avance au championnat.

"Evidemment, lorsque vous vous battez pour votre premier titre, vous allez repousser les limites un peu plus loin. La lutte entre Lewis et lui était parfois controversée car c’était également Mercedes contre Red Bull, il y avait donc beaucoup d’intensité autour d’eux."

"Je pense que la bataille de cette année a été beaucoup moins tendue, il n’a donc probablement pas eu besoin de se mettre dans la même position que l’année dernière."

Ricciardo voit-il son ancien coéquipier encore décrocher de nombreux titres en Formule 1 ? Pourquoi pas, à condition de toujours disposer de la bonne monoplace dans les années à venir.

"Il est toujours difficile de prédire qui sera champion du monde. Vous pouvez reconnaitre les pilotes qui ont le talent pour le faire, je reconnais donc que dans la bonne voiture, il est capable de devenir champion du monde."

"Il n’y a aucune garantie de succès, mais c’est certainement quelque chose dont je me suis rendu compte lorsqu’il était si jeune. Je ne suis donc pas surpris qu’il se retrouve dans une telle position. Mais prédire s’il décrochera encore trois titres, ou bien seulement un de plus, c’est difficile de savoir car vous avez besoin d’être dans la bonne équipe au bon moment."

Jos Verstappen : Ricciardo était un monstre en qualifications

Depuis le départ de Daniel Ricciardo fin 2018, Max Verstappen aura toujours pris le dessus sur ses différents coéquipiers chez Red Bull : Pierre Gasly, Alex Albon et désormais Sergio Perez.

Et si le Néerlandais semblait également avoir pris le dessus sur l’Australien, le père du double champion du monde, Jos, décrit Ricciardo comme étant le meilleur coéquipier que son fils ait jamais eu en F1.

"Je pense que c’est de Daniel Ricciardo qu’il a le plus appris, un gentil camarade avec qui il s’entendait très bien. Max était alors très jeune et Ricciardo très bon, c’était un monstre en qualifications," a déclaré l’ancien pilote âgé de 50 ans, qui évoque aussi les difficultés de l’Australien chez McLaren F1.

"Je pense aussi que la voiture lui convenait à l’époque, ce qui est un peu le problème de Ricciardo désormais. Il y a des choses qui ne lui conviennent pas et c’est pourquoi ça ne marche pas. La jeune garde s’adapte plus facilement. Certains pilotes plus âgés, tels que moi, possèdent un style qu’ils ont développé et qu’il est difficile de changer."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos