Ricciardo évoque l’impact physique du pilotage des F1 2022

L’Australien admet ressentir un peu de fatigue après Barcelone

Recherche

Par Paul Gombeaud

8 mars 2022 - 13:37
Ricciardo évoque l'impact physique

Avec l’arrivée des nouveaux règlements pour cette saison 2022 de Formule 1, les monoplaces sont désormais plus lourdes et plus rigides, ce qui rend la tâche du pilote plus compliquée que par le passé.

Daniel Ricciardo a beaucoup tourné lors des essais hivernaux de Barcelone et il est donc bien placé pour évoquer les différences de pilotage au volant de ces voitures, notamment d’un point de vue physique.

"C’est amusant car ce sont probablement les 10 premiers tours de la journée qui sont les plus difficiles pour le corps," a déclaré le pilote McLaren.

"Elles entraînent un choc pour le corps. Bien sûr, nous nous entraînons pendant la trêve. Mais rien ne peut simuler une force centrifuge de 5G."

"Nous pouvons développer nos muscles à l’entraînement pour rester forts, mais rien ne pousse votre corps autant qu’une F1. Je pense donc que peu importe à quel point vous vous entraînez, il y aura toujours ce facteur de choc, en particulier après ne pas avoir piloté pendant plusieurs mois."

"Je me suis vite réadapté. Après ces 10 premiers tours, je me suis senti à l’aise. Je suis bien sûr fatigué après un jour et demi de roulage, mais je me sens plutôt bien."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos