Ricciardo était ’loin’ d’un bon résultat au Grand Prix de Monaco

Un nouveau week-end "difficile" pour le pilote McLaren F1

Recherche

Par Emmanuel Touzot

2 juin 2022 - 14:02
Ricciardo était 'loin' (...)

Daniel Ricciardo a connu un Grand Prix de Monaco très difficile, et a encore terminé loin des points. Le pilote McLaren F1 peine à trouver des solutions pour augmenter son rythme et améliorer ses performances. Sous la pluie monégasque, il espérait se distinguer par la stratégie, mais il n’a finalement pas pu en profiter.

"Nous savions que le dimanche serait difficile, surtout à Monaco" a déclaré Ricciardo. "Les résultats sont basés sur les qualifications, donc le samedi a vraiment façonné le week-end. Je pense que lorsque nous avons vu la pluie arriver, c’était une surprise, à quel point elle est arrivée rapidement et de manière intense. Nous avons pensé qu’il y avait peut-être une opportunité."

"Mais tout le monde finit en quelque sorte avec des stratégies similaires. En tout cas, nous n’avons tout simplement pas été assez rapides ce week-end. Donc je n’ai pas grand-chose de plus à dire. J’aurais aimé faire un peu plus le spectacle mais c’est ainsi que s’est terminé le week-end."

Victime d’un undercut en 2016 face à Lewis Hamilton, Ricciardo a pensé à tenter une stratégie similaire, en chaussant les pneus slicks très tôt. La décision a été une collaboration entre lui et ses stratèges : "J’ai clairement indiqué mes intentions avant la course que si telles étaient les conditions, voilà ce que je voulais faire."

"Il y avait certainement une certaine volonté de ma part d’exécuter cela simplement parce que Lewis me l’a fait en 2016. C’était quelque chose dont j’avais appris dans le passé avec ce style de course, et cela avait fonctionné pour lui. J’avais toujours eu ça en tête."

"Derrière le volant dans ces conditions, nous avons surement le dernier mot, mais bien sûr, je parle à l’équipe en essayant d’obtenir des infos de leur part. Évidemment, je voudrais qu’un bon résultat arrive bientôt, mais ce week-end, nous en étions loin."

Après des essais libres difficiles, Ricciardo a fait des progrès en Q1, grâce à des changements dans ses réglages. Malheureusement, il n’est pas parvenu à progresser en Q2 et a signé un chrono plus lent de sept dixièmes que celui de son équipier, Lando Norris.

"J’essayais juste de reprendre le rythme en EL3, puis nous avons fait quelques changements de réglages pour les qualifications. La Q1 était un peu plus compétitive, et je pense que nous avons fait quelques tours corrects."

"Il y a eu quelques des erreurs ici et là, mais j’avais l’impression que le rythme était bon à ce moment-là. Et puis en Q2, quand tout le monde a pu progresser encore, j’ai eu du mal à tirer le meilleur de la voiture et là j’ai senti que j’étais à la limite."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos