Ricciardo et Norris déplorent des ’Alpine plus rapides’ en France

McLaren F1 perd la quatrième place du classement constructeurs

Recherche

Par Emmanuel Touzot

24 juillet 2022 - 17:56
Ricciardo et Norris déplorent des (...)

Les pilotes McLaren F1 ont terminé septième et neuvième, Lando Norris ayant dû céder face à Fernando Alonso, et Daniel Ricciardo n’ayant pas résisté à Esteban Ocon. Dans l’équipe de Woking, le constat est clair : la MCL36 n’est pas assez bonne pour lutter face à Alpine F1, qui prend la quatrième place du championnat pour quatre points.

"Il n’y a pas grand chose à dire pour être honnête, on n’était pas assez rapides, et les Alpine étaient plus rapides que nous aujourd’hui" indique Norris. "Nous avions fait un très bon travail hier en qualifications, je m’étais intercalé entre les Mercedes qui ont montré à quel point elles étaient plus rapides aujourd’hui. J’attendais un peu plus de notre part."

"Ce n’est pas comme si c’était inattendu ou surprenant aujourd’hui. Les difficultés arrivaient avec beaucoup de carburant, alors qu’avec un réservoir vide, la voiture pouvait supporter les choses, ça cachait les problèmes. Une fois le réservoir plein, ça révélait les problèmes. On s’est battus, mais on n’avait pas le rythme."

McLaren va désormais devoir comprendre si les évolutions apportées en France ont été aussi efficace qu’espéré : "Je pense que nous devons évaluer le package actuel, comment il fonctionne, les comparaisons avec la soufflerie... je pense que ça a fonctionné, on termine dans les points, et je pense qu’on aurait été plus lents hier."

"On était devant les places auxquelles on aurait terminé sans les évolutions. C’était une journée difficile, on a beaucoup de travail à faire pour rattraper Alpine, ils ont une voiture rapide, ils ont eu une bonne voiture tout au long de la saison et ont juste eu beaucoup de problèmes et fait des erreurs. Mais quand ce n’est pas le cas, ils sont devant nous."

Ricciardo a été obligé de "jouer la défense"

Ricciardo était lui aussi déçu de ne pas avoir pu lutter contre Ocon, et de n’inscrire que deux points. L’Australien était étonné de ne pas avoir pu résister au Français, à cause de pneus qui s’effondraient plus vite que ceux de l’A522 lors des relais.

"Ca allait, nous sommes dans les points, mais la neuvième place n’offre pas assez de points pour que je sois satisfait. Une fois qu’on était au milieu du relais, les autres arrivaient à garder leur rythme et le nôtre s’effondrait, les pneus se dégradaient" note Ricciardo.

"Je n’avais pas l’impression de trop être agressif sur les pneus, mais c’était piégeux ici. Je jouais la défense, j’essayais de rester proche d’Ocon autant que j’ai pu, mais les Alpine étaient trop rapides tout au long de la course. Mais c’est sûr qu’on préfère rattraper des voitures que se faire dépasser !"

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos