Ricciardo envisage une année sabbatique pour rester en F1 ’si cela a du sens’

Il ne signera pas pour la 1ère équipe venue pour 2023

Recherche

Par Franck Drui

25 août 2022 - 16:39
Ricciardo envisage une année sabbatique

Daniel Ricciardo a révélé qu’il pourrait s’éloigner complètement de la F1 lors de la saison 2023 après son départ de McLaren.

Son départ à venir a été confirmé avant le Grand Prix de Belgique, un accord ayant été trouvé pour mettre fin à son contrat plus tôt.

Que va-t-il faire ? Allez chez Alpine F1 ? Haas F1 ? Les options sont limitées au point que lorsqu’on lui a demandé s’il pouvait prendre une année sabbatique, il a répondu : "Si cela a du sens, alors oui."

"La F1 est la seule discipline qui m’intéresse, mais comme je l’ai dit, si les étoiles ne s’alignent pas et que cela n’a pas de sens, alors je suis prêt à le faire."

"J’aime toujours ce sport. Je l’aime toujours et je veux toujours le faire au bon endroit. Si je suis ici, je veux être ici dans un but, être compétitif, donc je ne sais pas ce que cela signifie pour l’avenir, mais si c’est la bonne opportunité en 2024 mais pas en 2023, alors je veux être là."

Ricciardo est revenu avec émotion sur sa déception de devoir céder sa place à un autre pilote, probablement Oscar Piastri.

"Ce n’est pas le résultat que nous voulions quand j’ai rejoint l’équipe - ce n’était pas souhaité. Nous n’avons tout simplement pas bien fait les choses. Nous avons déployé beaucoup d’efforts et essayé de nous en sortir, de comprendre la voiture, etc. Il y a eu trop de week-ends qui ont été un peu trop difficiles. C’est comme ça que ça s’est passé."

"Ce n’est pas le sentiment le plus agréable, mais je peux garder la tête haute en essayant de faire fonctionner les choses. Vous devez accepter que vous avez essayé et que cela n’a pas fonctionné. C’est juste une de ces choses. Je suis fier de la façon dont nous avons essayé de faire que ça arrive. Ce n’est pas fini."

"Cet appel de Zak ne s’est pas fait au hasard, un jour. Nous parlons depuis quelques mois. Il y a eu beaucoup de dialogue, mais je savais aussi que c’était un sujet de préoccupation parce que les résultats que j’obtenais n’étaient pas à la hauteur de ce que nous voulions tous. Nous avons discuté pendant des mois de la façon de rectifier les problèmes."

Et à propos de Piastri, son compatriote australien ? Il ne dévoile rien.

"Honnêtement, je ne sais toujours pas ce que l’avenir réserve à Oscar. Ce ne sont pas mes affaires. Mark (Webber) fait son travail pour Oscar. Je ne prends rien de tout cela personnellement. Je soutiendrai un compatriote australien."

"Je pense à moi. Vous devez toujours vous relever. Personne n’a de carrière parfaite, alors j’ai appris à gérer. Ce feu, cette croyance est toujours en moi. Beaucoup de gens veulent que je réussisse chez McLaren. Il n’y a pas de meilleur sentiment que le succès dans ce sport, donc je sais que si je m’applique, nous pouvons trouver un moyen de finir correctement notre histoire ensemble."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos