Ricciardo avait des attentes ’trop élevées’ après son premier succès en F1

Il ne se laisse plus affecté par un mauvais résultat désormais

Recherche

Par Paul Gombeaud

3 juillet 2022 - 08:15
Ricciardo avait des attentes 'trop

Vainqueur de huit Grands Prix dans sa carrière en Formule 1 jusqu’ici, le dernier succès remontant à Monza l’année dernière, Daniel Ricciardo a reconnu qu’il avait peut-être été un peu trop emporté par l’euphorie de sa toute première victoire dans la catégorie reine il y a huit ans.

L’Australien remportait en effet la course disputée au Canada en 2014, alors qu’il effectuait la première des ses cinq saisons chez Red Bull. Troisième du championnat cette année-là, Ricciardo s’imaginait déjà couronné dans un futur très proche.

"Je me disais : ’je serai champion du monde l’année prochaine, nous aurons une meilleure voiture’," a expliqué Ricciardo au New York Post.

"Je pensais : ’si je peux gagner cette course, alors j’en gagnerai beaucoup d’autres’. Mes pensées m’ont devancé."

"Mais je ne pense pas avoir fait quelque chose de stupide pour autant, comme par exemple acheter un yacht ou devenir arrogant. Mais dans mon esprit, je me suis peut-être trop excité avant de connaitre la suite."

S’il n’a en effet par encore eu l’opportunité de jouer le titre mondial dans sa carrière, Ricciardo se souvient tout de même de l’énorme confiance que lui apportait ce premier succès en F1.

"Je me souviens très bien du sentiment qui m’habitait. Après votre première victoire, vous vous sentez comme invincible. Mes attentes pour la suite étaient probablement trop élevées car je pensais que je gagnerais bien plus que je ne l’ai fait."

Alors qu’il a fêté ses 33 ans ce vendredi, la quête du titre mondial s’annonce désormais compliquée pour l’Australien, McLaren F1 n’étant pas en mesure de gagner pour le moment et son futur au sein même de l’équipe n’étant pas garanti.

Mais cette situation n’empêche pas Daniel Ricciardo de rester détendu, lui qui affirme avoir réussi à dissocier sa vie professionnelle de sa vie privée grâce à son expérience de 2021.

"Connaitre de mauvaises courses est malheureusement trop fréquent dans ce sport, je ne veux donc pas que ça dicte la manière dont je me sens la semaine suivante. J’ai déjà été trop exposé à ça l’année dernière. Ca finissait par affecter mes amitiés à un certain moment."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos