Ricciardo admet qu’il est sur ’un siège éjectable’ chez McLaren F1

"C’est vrai, vous pouvez le dire comme ça"

Recherche

Par Olivier Ferret

27 mai 2022 - 10:46
Ricciardo admet qu'il est sur (...)

Plus la saison avance, plus le paddock de la F1 s’attend à voir Daniel Ricciardo perdre son baquet chez McLaren, peut-être même dès la fin 2022.

En février de l’année dernière, l’Australien a révélé qu’il avait en fait signé un contrat de trois ans pour 2021, 2022 et 2023.

Cependant, avant le GP de Monaco, l’Australien indiqué qu’il avait l’intention de négocier avec McLaren un nouvel accord "avant la pause estivale" alors que le PDG de McLaren, Zak Brown a dit ces derniers jours que Ricciardo n’a pas répondu aux attentes de l’équipe depuis qu’il a rejoint l’équipe basée à Woking l’année dernière.

Mais lorsqu’à Monaco il a été demandé à Ricciardo pourquoi il tiendrait des "négociations" avec McLaren alors qu’il avait encore un contrat pour 2023, il a bafouillé et a admis que son contrat actuel n’était en fait ferme que pour deux années.

Est-il donc sur un siège éjectable ?

"C’est vrai, vous pouvez le dire comme ça," a-t-il dit, avant de tenter une pirouette : "Vous m’avez fait répondre à une question qui n’avait pas besoin d’être répondue. Ou peut-être que je voulais dire l’été 2023 ? Non ? Bon... Peut-être que le Covid m’a fait perdre le décompte des années."

"Comme je l’ai dit, des négociations vont devoir se tenir. Je sais que l’équipe attend plus de moi et nous espérions beaucoup de cette remise à zéro avec les nouvelles règles. Il y a des moments où j’arrive à être plus rapide que Lando, à d’autres non. Je dois comprendre et tout mettre ensemble parce que je souhaite que cette aventure avec McLaren fonctionne."

Que pense-t-il des propos de son patron ?

"C’est assez vrai... Mais ce sont des commentaires que je ne prends pas personnellement. Ma peau est bronzée, belle et aussi épaisse. Et je sais que je ne veux pas courir autour des 10e, 12e places, vous savez, je crois toujours que je peux être à l’avant et appartenir au groupe de tête."

"Nous travaillons dur ensemble. Et l’équipe le veut. Je le veux. Alors oui, nous travaillons pour passer à travers ça."

Si le contrat de Ricciardo prend fin, les noms de deux remplaçants potentiels circulent déjà, dont le pilote Indycar de 23 ans de McLaren, Pato O’Ward. Un autre est l’Américain Colton Herta, dont le nom a aussi été lié à une potentielle arrivée d’Andretti en F1 en 2024

A Monaco, Zak Brown, essaye toutefois de dédramatiser encore la situation même si une solution devra être trouvée "bientôt".

"Daniel a du mal à trouver les performances que lui et nous aimerions. C’est pourquoi j’ai dit que les attentes n’étaient pas remplies. Mais nous travaillons dur pour qu’il puisse revenir à la normale et nous montrer ce qu’il nous a montré à tous à Monza l’année dernière."

Lorsqu’on lui a demandé combien de temps McLaren était prêt à attendre une meilleure forme de Ricciardo, Brown ajoute : "C’est l’affaire d’Andreas Seidl. Lando a un contrat à long terme, Daniel un contrat plus court. Je pense que nous commencerons bientôt à regarder vers l’avenir."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos