Formule 1

Ricciardo accuse la F1 d’avoir ‘joué avec le feu’ en Australie

Il a demandé conseil à Max Verstappen avant de quitter Melbourne

Recherche

Par A. Combralier

29 mars 2020 - 15:07
Ricciardo accuse la F1 d’avoir ‘joué (...)

La F1 a longtemps tergiversé avant de reporter le Grand Prix d’Australie ; la décision n’a finalement été prise qu’une poignée d’heures avant le début des EL1, alors même que des milliers de fans s’étaient déjà massés aux grilles du circuit.

Romain Grosjean, qui occupe un poste important au sein du GPDA, a déjà publiquement critiqué la gestion de la situation par les autorités sportives – il ne faut d’ailleurs pas oublier que l’État de Victoria est autant, sinon plus, coupable que la FIA et la FOM en la matière.

C’est aujourd’hui au tour d’une figure majeure de l’évènement australien, le local de l’épreuve Daniel Ricciardo, de critiquer la gestion de cette affaire, avec des termes forts.

« J’ai eu une vision un peu étroite de la situation parce que Melbourne est une course très animée et chaotique. Je n’avais pas trop réfléchi à toute la situation concernant le coronavirus, mais au fond, j’avais quelques inquiétudes. »

« Nous jouions définitivement avec le feu. »

« Vous commencez à vous repasser dans votre tête toutes les interactions que vous avez eues, avec qui vous avez parlé, où vous étiez. C’était facile de devenir paranoïaque. »

« Même quelques semaines plus tôt, nous étions tous à Barcelone pour des tests, il n’y avait aucune restriction, tout le monde a un rhume à cette période de l’année en Europe... votre esprit vagabonde. »

Quand est alors intervenue la prise de conscience sanitaire pour le pilote Renault ?

« Une fois que nous nous sommes approchés de la course et que vous avez vu ce qui se passait dans d’autres sports comme en NBA, je me suis dit : "Non, nous ne devrions absolument pas faire ça". »

Pour autant, plusieurs équipes (Red Bull, AlphaTauri, Racing Point) étaient partisanes de rouler à Melbourne, si besoin à huis-clos. Du côté de Red Bull justement, Max Verstappen avait bien été contacté par son ancien coéquipier, Daniel Ricciardo, pour lui faire part de son opinion sur la situation ; le pilote Renault lui demanda même conseil, alors qu’il était sur le point de rentrer chez lui, à Perth, avant le report officiel du Grand Prix.

« Ce vendredi matin, les téléphones de tout le monde devenaient fous » commente Daniel Ricciardo.

« Une des personnes à qui j’ai parlé était Max, juste pour voir ce qu’il avait l’intention de faire. Je pensais, une fois le Grand Prix annulé, à partir le plus vite possible avant que tout cela ne se transforme en spectacle merdique. »

« Je voulais que les autres pilotes me donnent une idée de ce qu’ils allaient faire avant que je ne prenne l’avion. L’idée était de rentrer à Perth parce qu’il y a de la famille dans les environs et il était logique de revenir là où j’étais avant Melbourne, parce que j’y avais encore des choses à faire. Je n’allais pas prendre le risque d’aller ailleurs. »

Renault F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less