Formule 1

Ricciardo a hâte de découvrir la véritable position de Renault

En milieu de grille, mais où précisément ?

Recherche

Par A. Combralier

14 mars 2019 - 10:49
Ricciardo a hâte de découvrir la (...)

Daniel Ricciardo va disputer, ce dimanche, sa première course, avec Renault. L’Australien entame un nouveau défi, avec des attentes raisonnables, puisqu’il pense que Red Bull, son ancienne équipe, commencera par dominer l’équipe tricolore.

Mais ce premier Grand Prix est aussi spécial pour une autre raison pour Daniel Ricciardo : c’est sa course à domicile !

« Je suis occupé ! Mais tout va bien ! » a-t-il souri en conférence de presse, ce jeudi à Melbourne. « J’y suis habitué, en fait. C’est attendu. Vous savez, c’est bien d’être occupé. Cela signifie que les gens se soucient du début de la saison, et sont excités. Beaucoup de choses ont changé : j’ai changé d’équipe, et cela a généré beaucoup de changements dans le paddock. »

« Ce fut une intersaison assez occupée et sympathique, bien sûr. J’ai fait quelques activités, j’ai conduit une V8 Supercar hier. C’était amusant. C’est amusant quand vous pouvez faire, outre des engagements médias, d’autres choses, en prenant un peu de plaisir. »

Si l’on revient un moment sur ces détentes hivernales, quelle activité la plus folle a occupé Daniel Ricciardo ces derniers mois ?

« En fait, juste être chez soi, en Australie… c’était vraiment sympathique. C’est l’été là-bas. Je ne me suis pas rendu dans un aéroport pendant six semaines et c’était… c’était la première fois depuis 10 ans que je ne suis pas monté dans un avion pendant cette période, donc c’était vraiment plaisant. »

« J’aime être à l’extérieur, faire du vélo en montagne. J’aime tout ce qui va vite. J’aime aussi sortir avec des amis, prendre une ou deux bières, mais c’est tout. Je voulais juste déconnecter, surtout après l’an dernier, c’était important pour moi. »

« Mais maintenant, on se rapproche de la course. Nous sommes à moins de 24 heures de piloter la voiture, donc je suis excité, j’ai envie de rouler mais aussi de connaître la hiérarchie. Nous avons pu tirer quelques conclusions des essais, mais pas tant que cela, donc nous verrons où nous nous situons. »

Si Renault est derrière Red Bull, est-elle pour autant la meilleure des autres selon Daniel Ricciardo ?

« Je ne suis pas sûr de notre position, nous verrons. En deuxième semaine, les deux derniers jours, nous avons eu quelques nouvelles pièces sur la voiture qui semblaient plus prometteuses pour notre développement, donc c’était encourageant. Nous sommes partis des essais avec plus d’espoirs. Nous verrons. »

« Les trois écuries de pointe ? Je ne sais pas même leur hiérarchie pour le moment. Mais oui, il faudra attendre quelques jours de plus et nous saurons. »

Daniel Ricciardo n’a toujours pas signé un top 3 en Australie – il avait été disqualifié en 2014 après avoir signé une 2e place. Plongera-t-il dans le lac de l’Albert Park cette année en cas d’excellent résultat ?

« Est-ce que c’est moi qui plongerai, ou ma voiture ? » plaisante-t-il. « Il faudrait que les autres m’aident un peu, en ce début de saison. Mais oui, il y a une chance pour réaliser quelques dépassements. »

« En ce début de saison, il n’y aura pas beaucoup de départs en première ligne pour nous. Donc il y aura certainement des voitures devant. La victoire ? Ce serait optimiste pour dans quelques jours. Mais oui, être le chasseur, ce sera toujours très amusant cette année. Il faudra essayer d’accélérer le rythme. Plus que jamais dans la bataille de milieu de grille, dans laquelle nous serons d’abord plongés. Ce sera sympathique. Mais je tenterai de gagner, bien sûr. »

Renault F1

expand_less